Aller au contenu

Photo

Comment aider le jeune qui vient de se faire couper?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#11
killer20

killer20

    Joueur de 1er trio

  • Members
  • 151 messages
je comprend le point ke hugues veux apporter


tres bon points mes toi vador ta pas l'air a comprend le point amemer pas hugues

#12
Darth Vador

Darth Vador

    Joueur de 1er trio

  • Members
  • 193 messages
J'le comprends, j'ai toujours été coupé comme gardien parce que mon père n'était pas dans la gang du hockey mineur. J'ai pris ma revanche Bantam. Je me suis présenté comme joueur, j'ai frappé tout ce qui bougeait, compté quelques buts et j'ai fait le club. Je n'ai pas été coupé jusqu'au junior grâce à mon style de jeu.

J'a vécu plein de frustration jeune et je me suis repris plus tard. Maintenant j'ai les outils pour parler à mon fils. A date il a toujours fait partie du grand club, mais je suis prêt si la situation se présente. Et, comme j'ai dit plutôt, il n'y a pas juste le hockey dans la vie. Ça, je l'ai compris jeune.

#13
MoM

MoM

    Recrue

  • Members
  • 6 messages
:? Coupé...coupé... Bon. oui ce n'est pas la fin de monde, oui y'a des choses pire que ca dans la vie mais pour un p'tit bonhomme de 11 ans, oui ca fait mal surtout si ses chums font le club.

Où se retrouvera-t-il?

Je pense que les parents doivent absolument demeurer positif dans une situation comme cela, et de ventiler ici, je l'espère, évitera de le faire devant ses enfants! Ce n'est la faute de personne si un jeune est coupé. C'est juste que ce n'était pas le bon moment, le bon endroit et que quelque chose de meilleur l'attends ailleurs.

Peut-être pas demain, peut-être pas dans un mois mais un jour, de s'être fait "coupé" (je déteste cette expression-si négative) lui aura peut-être permis d'affirmer son caractère, d'avoir appris auprès d'un autre entraineur des techniques ou alors des leçons de vie qui lui serviront plus tard dans sa vie sportive, professionnelle ou personnel.

Je pense qu'il faut reconnaître avec l'enfant la douleur qu'il ressent. Ne pas la dénigrer et le laisser l'exprimer: pleurs, colère, rage, détresse etc. Mais il faut travailler AVEC lui pour trouver les points positifs: nouveaux amis, être dans les plus fort, possibilité de compter plus souvent, aider les moins forts etc. Ca prends du temps, ca ne se fait pas le soir de la coupure mais avec la patience et beaucoup d'amour, nos p'tits gars peuvent surmonter cette "épreuve".

Surtout, ne pas mettre la faute sur les autres enfants (ils sont plus fort que toi, ils ont travaillé plus fort-ce que j'ai déjà entendu) ni sur les entraineurs, aussi frustré que nous soyons. Ferions-nous le travail à leur place??? Pas moi en tout cas!!!

Mon travail de mère auprès de mon p'tit gars me suffit amplement!

Sur ce! au revoir!


#14
hughes

hughes

    Joueur de 2e trio

  • Members
  • 113 messages
Il y a plein de gens qui pouraient coacher si c'était pas une histoire de gang. Les responsables du hockey mineurs restent trop longtemps en poste, et il arrive ce qui doit arriver quand des gens on trop lontemps un '' pouvoir''.


#15
Darth Vador

Darth Vador

    Joueur de 1er trio

  • Members
  • 193 messages
Ok, je mets les choses en perspective. Je pensais que le jeune était midget, je pensais que c'etait juste une question facile à passer. Ca à l'air compliqué. Dans le fond, je n'ai pas hâte de vivre ca comme parent. Comme jeune je pouvais juste être en ....... Comme parent, avec un jeune de 9-10-11-12 ans, ca doit être difficile. J''ai jamais voulu froisser personne. Désolé. Des fois c'est plus compliqué en vrai qu'en avant de l'écran.

#16
hughes

hughes

    Joueur de 2e trio

  • Members
  • 113 messages
Il y a toutes sortes de coupures

#17
MoM

MoM

    Recrue

  • Members
  • 6 messages

Il y a plein de gens qui pouraient coacher si c'était pas une histoire de gang. Les responsables du hockey mineurs restent trop longtemps en poste, et il arrive ce qui doit arriver quand des gens on trop lontemps un '' pouvoir''.


Bonjour Hugues,

Je ne suis pas sûre que beaucoup de monde pourrait entraîner des jeunes. Cela prends de fortes valeurs et beaucoup de courage. Qui voudrait avoir affaire à des parents en furie semaine après semaine? Qui serait capable de réconforter le jeune qui s'est fait passer 6-7-8 buts dans une partie? Savoir lui donner le courage de se représenter le lendemain pour une autre partie? On essaie juste ici de réconforter une maman dont le garçon s'est fait "couper" et on a toute la misère du monde à y arriver alors....

Sans parler des frais que cela entraîne: achat d'équipements qui n'est pas remboursé par l'organisation (eh oui! ca arrive!), essences, longues heures avant et après les pratiques et les parties pour se préparer, règler les problèmes de gestion interne, rassurer les enfants et les parents, discuter avec les gestionnaires etc... tout cela sans faire un sou? Qui est prêt à donner facilement 15 à 20 heures de bénévolat chaque semaine pendant la saison?

Et pourtant, il y en a qui le font. Et qui le font très bien tout en délaissant leurs familles pour s'occuper de nos enfants. Alors, qui veut le faire?

On dira qu'ils le font par passion du sport. Peut-être mais je crois que certain le font aussi par espoir pour les jeunes. et certains pour redonner ce qu'ils ont reçu.

Alors, à cette maman dont le fils a été coupé, je souhaite bonne chance: que son fils "tombe" sur un super-entraîneur qui saura lui redonner la passion du JEU et non de la compétition pour gagner.... :wink:


#18
hockeymom

hockeymom

    Joueur de 2e trio

  • Members
  • 91 messages
Vous avez bien raison MoM, merci. C'est très difficile pour le jeune, ça l'est tout autant pour les parents parce qu'on ne peut pas expliquer ce qu'on ne comprend pas. Par contre, après quelques jours de recul on se doit de passer à autre chose. :? On rit, jaune pour l'instant, mais au moins on rit.

#19
teddy

teddy
  • Guests

Vous avez bien raison MoM, merci. C'est très difficile pour le jeune, ça l'est tout autant pour les parents parce qu'on ne peut pas expliquer ce qu'on ne comprend pas. Par contre, après quelques jours de recul on se doit de passer à autre chose. :? On rit, jaune pour l'instant, mais au moins on rit.

Si je me fis a votre moral a travers vos ecritures ca doit etre tres difficile pour vous de motiver votre garcon :( :(
Sans laisser transpirer des choses devant votre fils il doit sentir que votre moral n`est pas à l`encouragement.En tant que parent vous vous devez d`etre plus fort que cela devant votre enfant sinon vous etes loin de lui rendre service pour le futur.C`est une opinion sans arriere pensee ...................


#20
hockeymom

hockeymom

    Joueur de 2e trio

  • Members
  • 91 messages
Ben voyons donc.
On est derrière lui à 100%, on l'encourage dant tout ce qu'il fait. Il n'a pas QUE le hockey dans sa vie et il n'est pas seul dans cette situation, en plus, il n'est pas notre seul enfant. Je vous demandais des suggestions pour l'aider mais c'est bon pour tous les jeunes qui se sont faits retrancher dans toutes les équipes deux lettres. Ça peut arriver dans d'autres sports aussi, il n'y a pas que le hockey qui fait des sélections. Je ne peux pas croire que nous sommes les seuls parents à trouver cela difficile et je sais par expérience que ce n'est pas la seule situation qu'on va trouver difficile avec notre garçon. Mais quand je lis des histoires de jeunes qui ont vécu la même chose, c'est intéressant de savoir ce qui est venu par la suite, c'est tout. C'est le genre de commentaires qui peuvent aider nos jeunes. C'est sûr que quand la saison va commencer, il va se replacer, en attendant il a encore de la peine et il doit la vivre pour passer par dessus.
Ce n'est tellement pas nécessaire d'être méchant non plus dans vos commentaires




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)