Aller au contenu

Photo

Eric desjardins conseil


  • Veuillez vous connecter pour répondre
21 réponses à ce sujet

#1
scooby

scooby

    Joueur de 4e trio

  • Members
  • 20 messages
  • LocationDevant mon ordi
Commentaires Eric Desjardins ex joueur du Canadiens de Montreal.



À consulter aussi

Depuis ma retraite de la Ligue nationale, l'an dernier, j'ai enfin l'occasion de consacrer plus de temps à ma famille, et j'en profite pour suivre mon fils qui en est à ses premières années dans le hockey organisé. Je suis vraiment au coeur de l'action puisque je suis entraîneur adjoint au sein de son équipe atome BB.

Une constatation frappe : les parents prennent ça beaucoup trop au sérieux. C'est fou ce qu'ils peuvent mettre comme pression sur leurs jeunes, même si ceux-ci ont à peine 9 ou 10 ans. Ils voient déjà leurs fils dans la LNH...

Première conséquence : plusieurs jeunes ont déjà perdu l'envie de s'amuser, on les sent en mission pour ne pas décevoir leurs parents. On en entend parler, mais il faut vraiment le vivre pour voir à quel point notre hockey mineur est malade.

L'autre jour, un de nos jeunes a oublié sa culotte de hockey pour l'entraînement. On s'est arrangés pour qu'un joueur du groupe qui s'entraînait après nous lui prête la sienne ; on a convenu que notre joueur allait quitter la patinoire cinq minutes avant la fin de la séance pour remettre la culotte à l'autre jeune, de façon à ce que celui-ci ne soit pas en retard pour son entraînement. Au moment où on a demandé à notre jeune de quitter la glace vers la fin, il a éclaté en pleurs et nous a suppliés de le garder sur la patinoire parce que son père lui interdisait de quitter la patinoire avant la fin. Il a 10 ans.

Et il y a ce jeune défenseur du même âge qui ruminait au banc pendant un match l'an dernier : il avait été sur la glace pour trois buts de l'adversaire et il se demandait ce que son père allait penser de ça. Je trouve malheureux de voir des parents faire vivre ça aux enfants parce que dans le fond, les jeunes, tout ce qu'ils veulent, c'est s'amuser.

Des parents poussent parfois trop fort pour que leurs enfants soient dans le gros calibre même s'ils ne sont pas assez forts, au lieu de les laisser se développer à leur rythme. Ils ont peur qu'ils prennent du retard sur leur chemin vers la LNH.

Et je ne parle pas du bitchage dans les estrades de la part de certains, qui ne se soucient même pas de savoir si les parents du joueur qu'on dénigre se trouvent dans la rangée derrière eux...

Les histoires comme ça pleuvent, et ça me renverse parce que ce sont des choses que je n'ai pas vécues, moi, peut-être parce que j'ai grandi en Abitibi et que pour nous, la LNH, c'était comme inaccessible. Ma mère me disait toujours : « Si tu fais quelque chose, fais-le comme du monde. « Elle ne me demandait pas d'être le meilleur. Je jouais pour moi. Je sautais sur la glace et j'avais un sourire imprimé au visage. Jouer au hockey, c'était comme une libération, personne ne pouvait m'atteindre. Dans le fond, ce qui te mène à la Ligue nationale, c'est la passion que tu as en toi, et non pas la passion que les autres ont à ta place. Combien en a-t-il des jeunes dotés d'un beau talent mais drainés émotionnellement à cause des parents ?

Je suis intense moi aussi, mais j'essaie d'être le plus positif possible. J'avoue que des fois, c'est difficile, parce que j'aime ça que les choses soient bien faites ; mais j'essaie de ne pas oublier le plaisir que les enfants doivent avoir. Mon souhait le plus cher, c'est de redonner à mon garçon les mêmes valeurs que ma mère m'a transmises, qu'il ne perde jamais le sourire qu'il a chaque fois qu'il est sur la glace.

#2
scooby

scooby

    Joueur de 4e trio

  • Members
  • 20 messages
  • LocationDevant mon ordi
Un tres bon conseils nest ce pas :?:

#3

  • Guests
Quant à moi, ils sont tous fous les parents( disons la moitié) au moins! C'est vrai qu'ils les voient tous dans la LNH! et ce a partir du Magh ! Et c'est pathétique! Depuis que mon fils joue ,j 'en ai vu de toute sorte moi aussi et des remarques méchantes vis-à-vis de d'autres joueurs plus talentueux, la plupart sont jaloux du talent des autres !!! ne sont pas capables de dire qu'un tel joueur est meilleur que le sien ! Calcule a la seconde le tempsde glace de chacun, crie après les jeunes de passer le puck en sacrant, (oui oui meme d age novice ca arrive), le problème aussi c,est que les parents tout ce qu'ils veulent c'est de voir leur rejetons être la vedette ...c'est tellement gratifiant de dire mon fils a trois buts même s'ils ont perdu 6- 3...j'ai meme dèjà vu un parent aller faire changer la feuille de match pke l'arbitre avait oublié de mettre la passe que le fils avait fait....ben oui c'est ben important les statisitiques sur internet! La jalousie aussi entre 2 fils de couple d'amis , irréel mais tellement vrai ! et vous seriez même surpris de voir par qui j'ai vu ca ! Alors monsieur Desjardins, je suis entièrement d'accord avec vos propos et j'espère que venant de vous , et de votre expérience personnel, que ca va en faire réfléchir plus d'un !

#4
cobras

cobras

    Joueur de concession

  • Members
  • 279 messages
Le probleme pourrait facilement etre regler. faudrait commencer par baser la saison de hockey sur le plaisir plutot que sur la competition. En bas ages si on elimine les categories bb-a-b-c pour l'atome et a-b-c pour le novice et qu'on melange tout se beau monde on va enlever 90 % du chialage des parents et les jeunes pourront s'amuser ensemble meilleur ou moins douer. A partir du pee wee la on separe les jeunes selon ou ils sont rendu a leur stade de developpement et aussi ou il veulent aller certain jeunes n'ont pas envie de competitionner ils veulent juste s'amuser et d'autre recherche plus de defi. Faaudrait aussi encadrer certain parent et denoncer les ecart de conduite surtout en bas ages quand tu voit un joueur novice se faire sortir de la patinoire par son pere parce qu'il tombe trop souvent tu te rends bien compte que celui qui a besoin d'aide a pas les patins au pieds. Et je vous epargnes des propos du papa a son rejeton.


#5
Voltaire

Voltaire
  • Guests
Écoutez, ceci n'est pas juste un problème qui se manifeste dans le sport. Des situations semblables se déroulent dans nos écoles. Beaucoup de parents se comportent très mal lors des réunions de parents dans les écoles et ce devant leur progéniture. Il n'y a pas que le hockey mineur qui est malade, la société est malade alors si nous voulons trouver remède à cette maladie il faudra en faire un débat de société et de voir ce qui est primordiale pour le peuple québécois. Est-ce les enfants sont au coeur des préoccupations des Québécois (ou des dirigeants québécois)? Si vous croyez que oui et bien donnez-moi des exemples!

#6
ilovehockey

ilovehockey

    Temple de la renommée

  • Members
  • 300 messages
Pas d'accord avec toi cobras. Si le niveau des joueurs est trop différent les plus faibles ne toucheront pas à la rondelle et ne s'amuseront pas. N'oublions pas qu'avant 9-10 ans le jeu collectif n'est pas encore naturel chez les jeunes. Personnellement, j'irais dans le sens contraire. Les jeunes qui sont rendus moins loin dans leur dévellopement vont s'améliorer beaucoup plus entre eux car ils vont jouer à leur rythme, faire des buts. et avoir du PLAISIR...... Hockey Québec dit qu'en ajoutant des équipes BB et AA ils vont améliorer le calibre des joueurs s'est tout le contraire. Il y a des jeunes qui aiment jouer du hockey compétitif et d'autre plus récréatif. L'important c'est que le jeune soit à la place et non à celle que les parents veulent ou rêvent!!!!

Comme exemple au soccer dans notre ville, on a divisé les 5-6 ans en trois groupes. Les jeunes ont vraiment eu du plaisir car tout le monde pouvait toucher au ballon et non juste les deux ou trois plus forts du groupe. Même les parents ont embarqués et tout le monde s'est amusés.

#7

  • Guests
le hockey pis le soccer ne se comprarent pas. Au quebec le hockey cest pratiquement une religion

#8
cobras

cobras

    Joueur de concession

  • Members
  • 279 messages
ilove hockey je respecte ton opinion mais ne la partage pas. Lorsque mon fils evoluais novice et atome j'ai vue plusieur joueur beaucoup plus faible en debut d'annees se developper rapidement en tentant d'imiter les meilleur jouers de l'equipe. Si on regroupe les fort ensemble et les faible ensemble les faible vont rester faible, n'ayant pas de modele a suivre. ak27 je cherche encore le rapport de ton propos que le sport soit le plus poppulaire ou le moins ne change en rien le probleme ici.

#9

  • Guests
Salut Cobras, je ne partage pas ton point de vu non plus. Il y a plusieurs facteurs qui influent sur le développement des enfants. Le temps de glace est important mais il y a aussi la génétique. Il n'y a pas un enfant qui progresse au même rythme. Oui dans un monde idéal tous devraient être égaux le plus longtemps possible mais ce n'est pas le cas. Tu vois même dans la structure actuel, il se trouve des joueurs dominants tant au niveau novice A que atome BB. Ces derniers on beaucoup plus souvent la rondelle que les autres, de sorte que même au sein de leur équipe respective il y a de la jalousie qui s'installe. Alors imagine si tu regroupe le 2b, 2c, a, b, c pis que tu mélange le tout. Tu peux être sur que la majorité des joueurs ne toucheront même pas à la rondelle. Alors bienvenue à la perte de confiance, l'estime de soi, et par conséquent le développement.

Oui il se trouve des jeunes qui vont progresser en étant jumelé avec des plus forts mais malheureusement, par expérience, ce ne sera pas la majorité.


#10
cobras

cobras

    Joueur de concession

  • Members
  • 279 messages
J'admet que t'as un point ici mais sans jumeler tout e monde disons qu'on pourait jumeler BB-CC avec a fort et a fabile avec b et c dans l'atome. Pour le novice y a pas grand chose a faire certaine vile on meme pas de c donc on pourrait eliminer le c et faire seulement 2 categories. ses vrai que a marche est hautes entre l'atome c et l'atome BB, par contre les bon joueur de A peuvent suivre la parade dans le BB.




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)