Aller au contenu

Photo

Doit-on couper le banc?


  • Ce sujet est fermé Ce sujet est fermé
89 réponses à ce sujet

#61

  • Guests
Pas dur a comprendre messemble :P
je suis juste une mère d'un joueur pis ca prend pas un bac en génie hockey pour comprendre ca ! Toute façon, qu'on fasse n'importe quoi , ca va CHIALER!!!

ON a jouer une game y a pas longtemps , qu'on a perdu par un but et là....ca chialait parce que le coach a pas fait jouer ses meilleurs a la fin !!!

#62
berniethekid

berniethekid

    Joueur de 1er trio

  • Members
  • 147 messages
Mon gars est gardien, disons qu'il (BENCH) une partie sur deux. Sa comptes-tu çà? Non sans farce, la dernière coupe comme tu dis, va s'améliorée comment si tu lui fais pas confiance disons au moin dans les parties de saisons? S'il ne joue pas son tour disons dans les 30 dernière seconde de ton POWER PLAY quand tes supposées GROS joueurs n'ont pas pus marquer? De toutes façon,rare sont les équipes qui ont un vrai POWER PLAY. Je dirait plus qu'ils ont l'avantage d'un joueur! Avant bantam AA t'a pas vraiment de POWER PLAY. Mais un désavantage sa oui par exemple!!!

#63
G-D BAA

G-D BAA

    Joueur de 3e trio

  • Members
  • 63 messages
pas d'accord...dans notre équipe bantam AA on a un système de jeu avec powerplay,boxplay,zone défensive et pression offensive

#64
rayboum

rayboum

    Joueur de concession

  • Members
  • 274 messages

pas d'accord...dans notre équipe bantam AA on a un système de jeu avec powerplay,boxplay,zone défensive et pression offensive


J'ai une question G-D Baa que ce passe t-il quand il arrive une blessure. tu specialise trop rapidement . Ton équipe doit etre pres a tout .C'est a dire que tout ton monde doit etre capable de remplacé n'importe quel joueurs. OUi tu as de dominant dans chaque équipe mais quand ton dominant joue comme une cloche, tu doit avoir un staff ou des joueurs pre a faire la job. Quand pense tu. Ta pas quatre ligne sous la main comme au junoir et midget aaa . ON a seulement 15 joueurs et pour ce rendre loin les 15 se doivent de tirer dans la meme direction.
IL te manque un but ,tu y va avec tes meilleurs elements de la partie et parfois c'est pas tes liders. IL faut que tout le monde soit capable de faire la job dans tout les aspects de la partie .


#65
G-D BAA

G-D BAA

    Joueur de 3e trio

  • Members
  • 63 messages
mais nous notre equipe ya des gars qui n'ont meme pas d'affaire la du a une mauvaise sélection au camp...et mon coach les fais jouer powerplay,boxplay et c'est sa qui me desole le plus...car nos meilleurs joueurs eux peuvent faire une bien meilleure job qu'eux et ils peuvent nous ammener a la vvictoire

#66
rayboum

rayboum

    Joueur de concession

  • Members
  • 274 messages
on a tous nos problemes mais il est important que tous suive le bit si tu veux aspiré au plus au niveau. Provinciaux

#67
G-D BAA

G-D BAA

    Joueur de 3e trio

  • Members
  • 63 messages
le 2e equipe au québec(éclaireurs)...je les connais bien car ils sont dans notre ligue et eux leurs gros joueurs jouent au 2 tours et je ne crois aps que ceux qui bench chiale car l'équipe gagnent...ils ont 2 tournois en poche

#68
rayboum

rayboum

    Joueur de concession

  • Members
  • 274 messages
dans ces situations plusieurs d'entre eux vont laché et l'equipe va decendre tres rapidement. Une defaite creve coeur avec tes top et ta prgression va ce stopper la

#69
mctru

mctru

    Numéro retiré dans toute la ligue

  • Members
  • 3691 messages
Faudrait peut-être qu'on définisse les termes ''bencher" et "couper le banc".
Faudrait aussi établir les balises de ce qui est acceptable ou non.
Faudrait établir dans quelles circonstances le "benchage" est acceptable.
Faudrait établir à partir de quel niveau et de quelle catégorie le "benchage" peut être accepté.

Voici un exemple:

Au début de l'année l'entraîneur-chef rencontre les parents et leur donne une feuille où sont inscrits les balises entre lesquelles il travaillera durant l'année.
1- Règlements de ligue
2- Règlements d'équipe
3- Règlements de comportement
4- Façon de fonctionner avec l'équipe ( le contrôle du banc, le avertissements, les conséquences, etc)

Tous les parents et tous les joueurs doivent signer l'acceptation de ces documents.

Souvent les entraîneurs négligent cet aspect de leur travail. Pourtant c'est l'un des plus important. Les paroles s'envolent et les écrits restent. C'est difficile de critiquer ou de ne pas être d'accord quand on a signé et accepté une marche à suivre. Comme le dit si bien Séraphin Poudrier: "La loua, c'est la loua".

À partir de ce moment là, on a pas à se poser de questions sur ce qui est acceptable ou pas. On le sait. et si on est pas d'accord, alors on a le choix de quitter.


#70
Voltaire

Voltaire
  • Guests

Voici un texte que j'ai fait parvenir à l'entraîneur de basket de mon gars l'an passé. Je crois que c'est aussi applicable au hockey.

LETTRE D’UN JOUEUR À SON ENTRAÎNEUR

Je joue au basketball parce que j’aime ce sport. J’aime m’entraîner, faire des sacrifices, m’amuser avec mes coéquipiers, apprendre et compétionner. Mon entraîneur fait en sorte que je m’améliore de jour en jour, de semaine en semaine et de mois en mois. Je ne suis plus celui que j’étais au début de l’année scolaire, mon entraîneur m’a rendu meilleur. Je suis bien content. J’ai vraiment un bon entraîneur.
Bientôt, je serai assez bon pour pouvoir jouer contre les autres équipes. C’est grâce à mon entraîneur si tout cela est possible. Je suis patient. Je sais qu’il y a des joueurs qui sont bien meilleurs que moi dans mon équipe. Mais je travaille fort. Je travaille fort à chaque entraînement.
J’ai déjà demandé à mon entraîneur ce qu’il fallait que j’améliore pour pouvoir jouer moi aussi. Il me l’a dit. Il est vraiment excellent. Il sait ce qui me manque pour être un vrai joueur de basketball. Un joueur assez bon, pour que je puisse enfin jouer avec les autres. Alors, je pratique encore plus fort. Je sais maintenant ce que je dois améliorer. Je cours, je lance et j’apprends les tactiques de jeux. J’assiste à tous les entraînements, j’accompagne mon équipe à chaque partie et j’encourage toujours mes coéquipiers. Je m’assoie sur le banc et j’attends. J‘attends que mon entraîneur me fasse signe. Je suis très nerveux, car je ne joue pratiquement jamais. En fait, depuis au moins un mois et demi je n’ai jamais joué. Mais je sais qu’un jour il va me faire signe, et là, je pourrai jouer. Je suis patient, jamais je ne critiquerai les décisions de mon entraîneur. Il veut mon bien. Il saura quand me faire jouer, moi je ne suis qu’un joueur, je dois attendre qu’il me fasse signe.
Comme joueur, je fais tout ce qu’il me demande. Je fais tous les exercices qu’il me dit de faire. J’apprends toutes les tactiques. J’assiste à tous les entraînements optionnels. Je vais même à des pratiques où mon entraîneur n’assiste pas. Il sait ce qui est bon pour moi. Je l’écoute et je fais en sorte de m’améliorer.
Je ne m’attends pas à jouer toute la partie. Je vous l’ai déjà dit, il y a des joueurs bien meilleurs que moi dans cette équipe. Il y en a qui sont tellement bons, qu’ils n’ont pas besoin d’assister à toutes les pratiques pour pouvoir jouer. Moi, je ne peux pas faire cela, je n’ai pas leur talent. Mais, je sais qu’un jour, je pourrai au moins savoir ce que c’est que de vraiment jouer au basketball. Bientôt, je vais jouer contre une équipe. Bien sûr, ça ne sera pas tout de suite. Je crois que mon entraîneur pense que je ne suis pas assez bon pour cela. Il m’a choisi, il m’a bien entraîné, mais il sait que je ne suis pas prêt pour jouer contre d’autres joueurs. Il ne m’a pas encore tout montré. C’est pour cela que je dois attendre. Il veut me montrer plus que la technique de jeux. Il veut que je devienne meilleur que les autres.
Mon entraîneur a un plan pour moi. Il a vraiment un plan exceptionnel. En ne me faisant pas jouer, il veut savoir jusqu’à quel point je suis patient et si le basketball est vraiment une passion pour moi.. Je pense qu’il veut essayer de me décourager de jouer au basketball. C’est cela, il veut voir si j’aime vraiment ce sport. Il veut savoir si, en faisant tout pour me décourager, je vais tout de même persévérer. Il veut savoir si j’aime assez le basketball pour continuer à m’entraîner, en sachant que je ne jouerai jamais.
J’ai vraiment un bon entraîneur. Il pense vraiment à tout. En plus de me montrer à bien jouer au basketball, en ne me faisant jamais jouer, il m’enseigne aussi la fierté, l’engagement, le respect , la justice, la persévérance et la patience. C’est sans doute ce que mes parents voulaient dire quand ils me disaient que le sport c’était aussi une école de vie. Merci coach!



Salut Mctru,

Parce que la valorisation semble être un mot oublié de ce forum (ces derniers temps...) je voulais te dire que ton témoignage est rempli de bonté et d'exemple vers un monde meuilleur. De faire aimer et découvrir le sport aux jeunes par l'entremise d'adultes (entraîneurs) responsables et reconnaissant que la valeur PRIMORDIALE dans la vie: c'est leur rôle éducatif auprès de la jeunesse (et à l'occasion auprès des adultes même).

Mme Voltaire




6 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 6 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)