Aller au contenu

David Perron


  • Veuillez vous connecter pour répondre
45 réponses à ce sujet

#21
JOCKER

JOCKER

    Joueur de 4e trio

  • Members
  • 25 messages
Bravo psupply2007
belle analyse des mauvaises habitudes de notre hockey et que dire alors des gardiens qui n'ont aucun entrainement et sont donc laissés à eux même pendant les pratiques. Rare sont les équipes qui possède un entrainement spécifique aux gardiens.
Pour ce qui est du franc jeux, quelle mascarade ce système. Nous avons eu cette année une excellente saison avec 22 victoires, 2 défaites et 4 nuls mais notre classement ne reflétait pas la saison puisque nous avons eu sur 28 matches 9 points de francs jeux. Bizarrement lors de nos tournois, nous obtenions tous nos points de francs jeux, mais une fois le retour dans notre ligue et sans doute la tête de notre entraineur pas dans les bonnes grâces des arbitres, on fait perdre la confiance de nos jeunes.
Bref que faire pour que les choses bougent dans le bon sens.

Du bruit et qui sait peut-être proposer à Hockey Québec et leurs responsables de venir faire un tour sur le FORUM de POC

#22

  • Guests
Autres points pertinents d'un intervenant sur rds du surnom de "moonza"

"Ça fait plus d'une dizaine d'année que je suis entraineur dans le hockey mineur et une des principales raisons de ce recul selon moi est le fait que nous sélectionnons les futurs joueurs élites beaucoup trop jeunes et ignorons par la suite ceux qui n'ont pas la chance de fair partie de ce groupe.

Dès la catégorie Atome, la sélection des joueurs qui en feront partie semble immuable. Si le jeune fait le double lettre dans cette catégorie , il est pratiquement assuré d'y rester jusqu'à la fin de son hockey mineur. Celui qui n'a pas cette chance risque de faire du simple lettre toute sa vie. Celui qui se retrouve dans le double lettre à pratiquement 3 fois plus d'heures de glace par saison en plus de bénificier de meilleurs entrainements dans des conditions supérieurs. ( pratiques sur glace entière, durée de match plus longue, plus de match a jouer, plus de tournois à disputer, etc...)

Ce qui me fais rire, ce sont les gens qui prennent ces décisions. Plusieurs se croient spécialiste en évaluation et l'aspect à ne pas oblier, ce genre d'équipe ressemble bien plus à un énorme cercle d'amis qu'à une vraie ligue de développement. Les jeunes ne se développent pas tous à la même vitesse et nous devrions développer un système qui permettrait à chaque joueur de hockey d'age mineur qui le désire de profiter du même encadrement que celui instaurer au double lettre.

En d'autre termes que tu sois du calibre simple lettre ou double lettre tu devrais avoir la même opportunité de te développer en utilisant les mêmes encadrements et profiter des mêmes avantages.

De plus, les égos sont très élevés dans ce domaine. Ne devient pas entraineur qui veut. Le cercle d'amis est très important. L'encadrement au niveaux des instructeurs est déficient. Les programmes sont laissé au choix des entraîneurs qui eux n'ont pas de compte à rendre. On accorde beaucoup d'importance à d'anciens joueurs de haut calibre pour entrainer nos jeunes. Entrainer et enseigner ne veulent pas dire la même chose. On ne développe pas un joueur seulement avec le talent.

Il faut développer le coté personnel, l'estime de soi, la psychologie, etc. T'as beau avoir jouer 15 ans dans la ligue nationnale, cela veut pas dire que tu as les compétences requises pour enseigner à des jeunes de 8 - 10 ans.

Que l'on mettre tous les jeunes sur le même pied d'égalité au départ et qu'on leur fournissent tous la même chance de se developper avec les mêmes outils et je suis convaincu que nous découvrirons beaucoup plus de talents avec le temps au lieu de ce limiter a essayer de développer un groupe sélect de jeunes présélectionnés au départ à l'age de 8 ans de manière pas toujours honnête. L'argent mène le monde et influence souvent la composition des équipes de sport ... même mineur.

Le hockey n'est pas malade... Ce sont ceux qui l'entourent qui le contamine"

#23

  • Guests
Il y a des analystes du hockey qui affirment que c'est tout à fait normal qu'il y ait moins de Québécois qui atteignent la ligue nationale dû au fait que le hockey s'est internationalisés ces dernières années et que le basin de joueur dans lequel la LNH recrute est maintenant beaucoup plus grand. C'est un fait indéniable il faut en convenir. Sauf que cela ne devrait pas être une réalité incontournable, car il y a des exceptions. En effet, prenons le cas de la Norvège aux jeux olympiques d'hiver. Comment un si petit pays en population (4.5 millions d'habitants) peut être une si grande puissance sportive et une pépinière d'athlètes de haut niveau?

"Au fil des ans, la Norvège est devenue le deuxième pays en termes de succès remportés aux sports d'hiver : seule l’ex-Union Soviétique (142 millions de population) peut se targuer d’avoir remporté plus de médailles olympiques. Ce succès est attribué à la longue tradition et à la large popularité dont les sports d’hiver font l’objet en Norvège"(1). Voilà un parallèle qui prouve que peut importe la population,le bassin, nous pouvons au Québec, produire plus de hockeyeur de talent. Il ne manque que la volonté et du leadership.

De grands joueurs ont jadis été développés au Québec. Ces derniers servaient de modèles, étaient une source d'inspiration pour les jeunes et les moins jeunes. Jusqu'à preuve du contraire, le hockey est encore le sport national au Québec, le hockey est toujours rassembleur peut importe les allégaences politiques. Pourquoi il n'y pas une volonté politique de redonner les lettres de noblesses à notre sport. Investissons dans les infrastructures. Permettons a un plus grans nombre de jeunes d'avoir accès au hockey. Si le hockey coûte cher et bien subventionnons-le en partie. Je suis convaincu qu'on peut répliquer le modèle Norvégien pour le développement de nos jeunes hockeyeurs sans que ça nous coûte les yeux de la tête. Et de toute façon investir dans le sport rapporte beaucoup, ne serais-ce qu'en coût de santé.

C'est notre sport, notre fierté, et il est temps d'y voir.

(1) "http://www.norvege.no/culture/sports/winter/winter.htm"

#24

  • Guests
Effectivement, bravo à Joel Bouchard pour ce projet qui je l'espère fera des petits....

http://www.ville.boi... ... glace.aspx

"Cette nouvelle infrastructure sportive comprendra : deux glaces de dimension standard; deux miniglaces d’entraînement pour les jeunes, les gardiens de buts ou pour des joutes à 3 contre 3; des corridors aménagés spécifiquement pour les tirs d’entraînement et pour les gardiens; une salle d’entraînement avec piste de course intérieure; une boutique de hockey. Aussi, le Centre d’excellence sur glace offrira des programmes d’enseignement permanent"


#25
hockey4

hockey4

    Joueur de 1er trio

  • Members
  • 157 messages
moonza et psupply2007 a dit la grosse problème -- a jeune age les atome sont identifier comme élite- ils restent dans programme -- les parents sont bien installer dans son club exclusifs maintenant ( entraineur, adjoint ou gérante ). Pour un autre jeune de "cracker" la groupe -- faut être dans top. J'ai vu des camps sélections ou les jeunes ne se présentent pas pour presque une moitie du camp .... mais ils ont joue atome bb et maintenant ils sont le plus petit sur glace en bantam ( pas le plus vite ) -- surprise! surprise! encore choisi.

#26
gaspesy

gaspesy

    Joueur de concession

  • Members
  • 274 messages
Certains mentionnent que le hockey devrait être remis aux écoles et faire dispenser ce sport par des enseignants. Bizzarement nous retrouvons dans nos écoles des bénévoles pour faire de l'aide aux devoirs !!! Donc des enseignants rémunérés pour enseigner le hockey et des bénévoles pour enseigner le français et les maths ??? C'est le monde à l'envers. Avec 90 000 hockeyeurs de niveau mineur et 17 000 instructeurs, si nous devons rémunérer tout le monde, c'est le coût de ce sport qui ne sera plus accessible pour la masse. Peut-être aurons-nous à ce moment uniquement du calibre AAA à l'année. Prolonger la saison. Moins de joueurs par équipe. Que les joueurs puissent évoluer dans leur niveau de jeu. Surclasser au besoin. Il semble que ces solutions pour améliorer notre hockey soient trop difficiles à gérer pour nos décideurs.

#27
Fearless Freep

Fearless Freep

    Chandail retiré

  • Members
  • 509 messages

Voici un article concernant la représentation des Québécois dans la LNH qui va surement vous intéressez.

Le recruteur des Islanders de New York, Mario Saraceno, s'est penché sur les problèmes de la représentativité des Québécois au sein de la LNH, qui est en chute libre.

Il nous apporte ici ces éléments de solution...


Avez-vous le hyper-lien à cet article, psupply2007 ??

#28

  • Guests
Bonjour Fearless freep,

Voici le lien

http://www.canoe.com... ... 70603.html

#29

  • Guests
Voilà un article, avec des hyper-liens vers d'autres articles, vraiment très intéressant.

http://www2.canoe.co... ... 91400.html


#30

  • Guests
Je me permets de revenir sur le sujet initial de ce topic, soit David Perron. J'ai regardé un peu le 2e match Canada-Russie et j'ai constaté que Perron n'est pas mauvais du tout. D'excellentes habiletés individuelles, mais aussi un bon joueur d'équipe. Surprenant pour un supposé joueur trop individualiste pour jouer dans le 2-3 lettres.

Compte tenu de tout ça, et que Perron a toujours joué simple lettre dans le hockey mineur, je vous demande votre opinion:

Pour jouer dans les grosses ligues, est-ce une question de talent naturel plus que de développement?
À moins que le vrai développement commence dans le junior?

Et pourquoi est-ce qu'on tient tant à ce que nos jeunes jouent dans le 2 lettres, qu'on est prêt à payer plus cher pour une saison, à voyager plus loin, à couper nos vacances pour qu'ils puissent participer aux camps?

Perron ne vient-il pas prouver que ça ne sert pas à grand chose? Il a probablement eu le même plaisir à jouer dans le simple lettre que dans le 2 lettres, pour la moitié du prix? Alors pourquoi s'énerver avec le 2 lettres?




0 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 0 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)