Aller au contenu

Photo

Passions sports questions hockey


  • Veuillez vous connecter pour répondre
22 réponses à ce sujet

#11
zazlm

zazlm

    Temple de la renommée

  • Members
  • 486 messages
tout à fait! j'pense qu'on aurait pu limiter à 5-6 intervenants.

#12
Knight

Knight

    Joueur de 1er trio

  • Members
  • 164 messages
J'ai bien aimé l'intervention du psychologue qui s'objecte contre les étiquettes élitiques en bas âge (avant 12 ans)

Plein de bon sens à mon avis

#13
jgb

jgb
  • Guests
oui et ses explication étaient solides aussi

#14
rookie coach

rookie coach

    Numéro retiré dans toute la ligue

  • Members
  • 1981 messages
jgb qu'as-tu pensé des arguments concernant le fait que les enfants devraient faire d'autre sports pour améliorer la motricité générale ainsi que la coordination


#15
jgb

jgb
  • Guests
je suis d'accord avec ça à 100%. personnellement j'enleverais le hockey d'été AAA, les ligues 3 vs 3, 4 vs 4 5 vs 5.

Il y a rien de mieux que d"essayer d'autres sports il y en a tant à faire l'été...planche, roue allignés, tennis, golf, natation, soccer, voile, baseball, softball. etc. bien surs il y a des camps de hockey mais c'est une semaine et c'est de l'apprentissage mais il y a aussi de merveilleux camp de sports total, basketball, equitation , football etc etc.

Mon fils a jamais au hockey après sa saison, je suis à 150% contre le hockey d'été AAA surtout quand ils font perdre des journées d'écoles aux jeunes en fin d'année, je trouve cela inaceptable mais bon c'est ma vision.des écoles de hockey ? oui il en a fait mais il a pratiquer aussi plein de sports et aujourd'hui il peux allez jouer pour le funs avec ses chums à plein de sports..c'est une ouverture sur le monde du sports et effectivement tous tes muscles se develloppent pas seulement ceux reliés à la pratique du hockey

#16

  • Guests
Salut Rookie coach et Jgb

Voici un article qui corrobore les dires de JGB.

"Par Pete Twist. BPE MPE CSCS. entraîneur du conditionnement et du développement des Canucks de Vancouver

La saison de chacun s'achève à différents moments. La durée normale d'une saison de hockey varie dépendant de l'âge et du niveau de hockey. Et dans chaque ligue la durée de la saison d'une équipe dépend du succès de cette équipe. De toutes manières, chaque joueur a des points à améliorer pour se présenter au prochain camp d'entraînement. Je vous donnerai les grandes lignes de cette préparation, le quand et le quoi préparer. L'édition de juillet/août du The journal of hockey conditionning & player development vous dira le quoi, en détaillant des exercices de pré-saison variés.
Pour des post-pubères, l'été typique est divisé en deux, la fin de saison et la pré-saison. La première moitié de l'été est la fin de saison. C'est la période utilisée pour le développement physique et les agilités acrobatiques, améliorant ainsi sa force en accord avec sa masse musculaire tout en accordant une attention spéciale à la flexibilité. C'est pourquoi je recommande des exercices aérobics tôt en saison morte. Je prescris aussi une alternance entre l'aérobie et l'anaérobie.

Pour une performance au hockey, il est très important de bâtir de la puissance et de la flexibilité au cœur du centre de vitesse, les abdominaux, le bas du dos, les extenseurs des hanches, les adducteurs des hanches et les abducteurs des jambes. La clé est votre abdomen, le bas du dos, les hanches et les fessiers pour tous les mouvements au hockey. Le centre de vitesse est le centre de votre corps pour le coup de patins, mise en échec et même pour lancer. Tout comme le swing au golf ou lancer un ballon de football, la puissance émerge du centre du corps.

Les jambes sont la priorité suivante. Il faut mettre beaucoup d'emphase sur les jambes, jambes, jambes, pour développer son coup de patins ! Ceci inclus, l'endurance, la force et la vitesse. Chez les Canucks, Jyrki Lumme et Bret Hedican seront d'accord mais ils y ajouteront la force du torse. Ils savent que la force des jambes seule n'améliorera pas l'aspect de votre jeu sans un torse puissant - le centre de vitesse ! Les deux sont très important pour supporter toutes actions de hockey. Le haut du corps joue aussi un rôle mais moins important que la force du torse et des jambes. Mes joueurs passent seulement 25% de leur temps d'entraînement sur le haut du corps et la plupart du temps c'est fait en position statique ce qui se traduit par une force dynamique que l'on appelle froide.

La pré-saison est défini comme la deuxième moitié de l'été et précède le camp d'entraînement. Les phases de cette pré-saison sont caractérisées par d'intenses exercices anaérobiques, vitesse, endurance, rapidité, agilité, puissance explosive et présente un moment idéal pour le joueur pour se développer. Pour accroître son habileté et améliorer sa performance au jeu, le conditionnement doit être très spécifique. Cela doit tenir compte par exemple, des muscles utilisés, de l'angles des articulations, de la vitesse des mouvements, des besoins métaboliques, du champs de vision et des périodes de repos.

Je prescris des sprints à intervalles réguliers pour aider à préparer l'athlète à aller à pleine vitesse pour un shift complet et à récupérer plus rapidement entre chaque shift et chaque arrêt de jeu. Il est important lors de cette préparation pré-saison de répéter les activités intenses et les périodes de récupération actives. Ceci est utilisé pour les sprints anaérobiques à intervalles relevés d'explosions pour une meilleur endurance des muscles, pour les mouvements latéraux, l'agilité et tous les éléments qui touchent la vitesse et la rapidité. Ce qui fera varier la durée des intervalles entre les exercices sera la complexité du mouvement, la résistance, la nature de l'exercice, l'assistance, le temps de repos entre chaque exercices, la force de récupération ou le ratio travail/repos et le nombre d'intervalles. Comment allez-vous ajuster toutes ces variables ? Cela sera déterminé par quelle particularité physique ou attribut neuro¬musculaire que vous voulez atteindre sur une évaluation personnelle et un échéancier.

Des activités sportives qui sont moins structurés mais qui complémentent l'entraînement anaérobique, rapidité et mouvement latérale tel que le tennis de haut niveau, le squash, le badminton, de petits groupes de flag-football sur un petit terrain, basket-bail deux contre deux et le soccer trois contre trois sont très bénéfiques et amènent une variété nouvelle et distrayante moins monotone de l'entraînement tout en prodiguant les qualités et agilités nécessaires à votre programme.

Les joueurs devraient essayer et rester hors de la patinoire jusqu'en août, incluant les écoles de hockey. Pratiquer votre technique de patin et vos habiletés au hockey durant cette période ne vous apportera que peu de résultats si vous ne développer pas d'abord les attributs physiques nécessaires pour exécuter ces jeux de façon approprié. Alors essayez et restez hors de la glace et hors des écoles de hockey jusqu'en août, alors vous pourrez développer les outils physiques qui vous permettront plus tard d'acquérir la maîtrise du hockey. Quand août arrive, passez la dernière partie de votre entraînement à transposer vos acquis physiques et en conditionnement, sur la glace et utilisez ce temps pour améliorer votre patin et vos habiletés.

À l'âge de la pré-adolescence, le plus important est de développer une bonne condition et une base d'athlétisme. Cette accomplissement doit se faire à travers l'exercice d'autres sports. Wayne Gretzy encourage la participation à des sports variés pour développer le conditionnement en général. Basket-bail et soccer tombent bien dans ce cas vu leur qualité commune, l'aérobie et l'anaérobie. Voir aussi le travail de jeux de pieds, la rapidité et l'agilité. Le basket-ball est excellent pour la coordination œil/main et le soccer aide à bâtir une bonne coordination des pieds.

Les sports individuels comme le tennis ou le squash peuvent aider à améliorer les réactions et les mouvements latéraux. À ce jeune âge, Steve Larnier jouait à la crosse comme conditionnement et pour apprendre à rouler sur les mises en échec pour en sortir. Les participations variées aux sports et les jeux improvisés contribueront à votre développement athlétique. Les jeunes de cet âge sont règle générale soumis à un horaire de saison chargé et beaucoup trop exigeant pour leur âge. Historiquement, les meilleurs athlètes se sont développés en pratiquant plusieurs sports simultanément. Puis devenu plus vieux ils ont décidés de focaliser sur le hockey. Aujourd'hui, les enfants pratiquent le hockey tout l'année durant au détriment des autres sports qui s'offrent à eux. Le résultat ? Il y a des joueurs juniors qui sont de piètres athlètes parce qu'ils ont seulement joués au hockey. Leur développement en vieillissant est limité parce qu'ils ont une carence de qualités athlétiques. Une base athlétique solide vous prédispose à un programme de conditionnement avancé à un âge plus vieux.

Lors de participation à des sports d'été, moins les adultes interviennent, mieux c'est. Cela permet aux jeunes d'être créatifs, d'étendre leurs habiletés et de maintenir un atmosphère de joie au jeu. Laissez votre chapeau d'administrateur, de parent et lisez un bon livre à la maison en laissant les jeunes s'amuser. Donnez la liberté à vos jeunes d'apprendre à s'organiser et de développer un certain leadership dans l'esprit de coopération et dans l'initiative de leurs propre jeux. Tous les parents et les coaches ont eus leur enfance, laissez les jeunes avoir le leur.

Je finirai en répondant aux questions les plus communes que je reçois des coaches et des parents de jeunes joueurs. Est-ce que le développement musculaire est sécuritaire ? Est-ce que lever des poids à un jeune âge peu causer des blessures ? Est-ce que le développement musculaire à un jeune âge peu arrêter la croissance ? Des études récentes ont démontrés qu'un entraînement soutenu est sécuritaire et bénéfique pour un jeune.
Les entraîneurs et les professeurs croient que ce n'est pas sécuritaire et disent ne levez pas de poids, ce n'est pas sécuritaire, vous devriez faire des exercices à l'aide de votre propre poids comme des push-up, chin-up et des pull-up. Cela a été établi par la plupart des professeurs, coaches et livres d'entraînement. Ils ont le mérite de se soucier de la sécurité. Lever des poids lourds peut endommager l'épiphysis, c'est la zone de vos os qui se développe encore en vieillissant. De toute façon, l'entraînement avec des charges modérées a démontré qu'il favorisait le développement des os. Des charges mécaniques peuvent causer des problèmes d'ostéoporose en surface des os. Ou bien encore, il peut y avoir calcification et minéralisation des os augmentant ainsi la force et la rigidité des os.

Là où la plupart des livres/professeurs/coaches se trompent est évident. Une des lettres que j'ai reçu provenait d'un jeune garçon de 12 ans qui mesurait S'1" et pesait 100 Ibs. Ils lui ont dis que l'entraînement avec des poids n'était pas sécuritaire, qu'il devrait plutôt faire des chin-up et pull-up en utilisant seulement son propre poids comme charge. De toute évidence, ils l'ont encouragés à faire des pull-up avec une charge de 100 Ibs., mais ils ont dis qu'il n'était pas sécuritaire, par exemple, de faire des pull-down avec une charge de 50 Ibs.. Alors si on suit leur raisonnement, faire des push-up avec sa pleine pesanteur c'est correcte, mais faire du bench press avec 20 Ibs. Ne l'est pas. Voyez-vous l'illogisme ?

Ce que je dis c'est ceci : Faire certains exercices avec votre propre poids peut être non-sécuritaire pour vos muscles, articulations et le développement de vos os si vous ne pouvez pas faire 15 répétitions, de façon confortable, en contrôle, avec une bonne technique et des mouvements coordonnés. Plusieurs jeunots ne peuvent pas manipuler leur propre poids mais ils peuvent lever des poids légers avec succès. J'encourages les jeunes à apprendre les techniques de levage appropriées. Quand ils sont un peu plus vieux, 15 ou 16 ans, ils seront capables de lever des masses plus importantes. Un jeune de 16 ans sans expérience de levage de poids souffrira souvent de blessures lors d'exercices de ce genre parce qu'il lèvera des masses trop importantes pour lui dû à son manque d'expérience. Apprenez jeune les bonnes techniques, utilisez des poids légers à un rythme d'entraînement lent et aux fréquences surveillées, donnez le temps à votre corps de s'adapter et de grandir au lieu d'essayer de le gonfler avec des gros poids et une technique incorrecte à un âge plus vieux. En plus des effets bénéfiques sur le développement des os, les jeunes amélioreront la force de leurs muscles, leurs performances athlétiques, et, le plus important, l'estime de soi et la confiance en soi-même.

A propos de l'auteur : Pete Twist a joué 5 ans pour l'Université de McMaster et l'Université de la Colombie Britannique. Il est actuellement l'entraîneur de conditionnement physique des Canucks de Vancouver."

#17
Voltaire

Voltaire
  • Guests
[quote name="jgb"]je suis d'accord avec ça à 100%. personnellement j'enleverais le hockey d'été AAA, les ligues 3 vs 3, 4 vs 4 5 vs 5.

Il y a rien de mieux que d"essayer d'autres sports il y en a tant à faire l'été...planche, roue allignés, tennis, golf, natation, soccer, voile, baseball, softball. etc. bien surs il y a des camps de hockey mais c'est une semaine et c'est de l'apprentissage mais il y a aussi de merveilleux camp de sports total, basketball, equitation , football etc etc.

Mon fils a jamais au hockey après sa saison, je suis à 150% contre le hockey d'été AAA surtout quand ils font perdre des journées d'écoles aux jeunes en fin d'année, je trouve cela inaceptable mais bon c'est ma vision.des écoles de hockey ? oui il en a fait mais il a pratiquer aussi plein de sports et aujourd'hui il peux allez jouer pour le funs avec ses chums à plein de sports..c'est une ouverture sur le monde du sports et effectivement tous tes muscles se develloppent pas seulement ceux reliés à la pratique du hockey




La coupe Dodge HQ fait perdre également des jours d'écoles en fin de troisème étape pour certains jeunes :roll: :roll:

:wink: :wink: HQ devrait arrimer leurs régionaux en fonction du calendrier scolaire
:idea: :idea:

#18
jgb

jgb
  • Guests
Voltaire,

pour quelqu'un qui est dans l'education tu n'est pas forte forte sur ce point... La coupe dodge est une compétition provinciale reconnue dans laquel les meilleurs y sont tout comme les provinciaux en plongeon, natation, ski etc. Le AAA d'été est une trip de parents et ses tournois n'ont aucunes valeurs.. si je prends la cas d'un jeune qui durant le mois de mai manque 4 jours et juin aussi donc 8 journée et ce à fin de l'année dans laquelle souvent il y a test etc...

Mais pourquoi essayer de t'expliquer cela puisque ton garçon y est alors c'est évidant que tu n'auras pas la même vision... et c'est correct mais lorsque ces jeunes lèvent la main dans la classe p-c-q- il ne comprennent pas une notion expliquée lors que ce jeune etait à un de ces tournois alors là !!!!! et pour moi quel message on transmet à ce jeune ?? et c'est drôle mais justement une grande partie des jeunes dans le AAA d'été sont pas les plus forts en classe ( PAS TOUS) alors ne devrait-ils pas justement ne manquer aucune journée en classe ????

chacun sa vision :lol:

#19
Voltaire

Voltaire
  • Guests

Voltaire,

1-) pour quelqu'un qui est dans l'education tu n'est pas forte forte sur ce point...2-) La coupe dodge est une compétition provinciale reconnue dans laquel les meilleurs y sont tout comme les provinciaux en plongeon, natation, ski etc. 3-) Le AAA d'été est une trip de parents et ses tournois n'ont aucunes valeurs..4-) si je prends la cas d'un jeune qui durant le mois de mai manque 4 jours et juin aussi donc 8 journée et ce à fin de l'année dans laquelle souvent il y a test etc...

5-)Mais pourquoi essayer de t'expliquer cela puisque ton garçon y est alors c'est évidant que tu n'auras pas la même vision... et c'est correct mais lorsque ces jeunes lèvent la main dans la classe p-c-q- il ne comprennent pas une notion expliquée lors que ce jeune etait à un de ces tournois alors là !!!!! et pour moi quel message on transmet à ce jeune ?? et c'est drôle mais justement une grande partie des jeunes dans le AAA d'été sont pas les plus forts en classe ( PAS TOUS) alors ne devrait-ils pas justement ne manquer aucune journée en classe ????

chacun sa vision :lol:


*******************************************************************************************************************************
1-)Pour ce commentaire, tu fais de la démagogie. À la limite je dirais irrespectueux et arrogant. Mais bon l’éducation n’est pas donnée à tous.

2-) Je sais que la coupe Dodge est une compétition provinciale mais à ce qu'il parait ce ne sont pas nécessairement les meilleurs qui y sont. Il y a eu débat à ce sujet, je crois?

3-)Tendance à la Sob: tu généralises. Tournoi sans valeur???????? C'est quoi pour toi un tournoi ayant une valeur ??????????????? des statistiques.

4-) Avec la réforme scolaire, JGB que le jeune manque 1 ou 2 jour(s) de classe en juin tu as déjà son profil d’apprentissage de l’année scolaire (étapes 1-2-3) ce que le MELS appel le bilan de l’année transmis en chiffre 1-2-3-4-5.

5-) Moi ce qui m’inquiète le plus c’est un adulte qui transmet un message débordant de ségrégation entre un parent pas AAA et un parent AAA , un jeune AAA et un jeune pas AAA, un tournoi ayant une "valeur" parce que c'est la saison d'hiver et un tournoi n'ayant pas de "valeur" parce que c'est estival et probablement AAA.


et sur ce..............les débats peuvent être épuissants :wink:

Salut


#20
jgb

jgb
  • Guests
cher voltaire

un tournoi sans valeur veut dire non reconnu par aucune association sportive accréditée.

pour le reste fais-en ce que tu en veux car de toute façon tu est pour et moi contre donc...




1 utilisateur(s) li(sen)t ce sujet

0 membre(s), 1 invité(s), 0 utilisateur(s) anonyme(s)