Jump to content

Saku

Members
  • Content count

    8
  • Joined

  • Last visited

  1. Une bien mauvaise punition...

    Eh boy! Cher "TeamSpirit" (C'est bien supposé vouloir dire "Esprit d'équipe" ???) Premièrement, ne pas confondre les pommes avec les oranges de grâce ! Oui, je n'ai pas de problème à réaliser que mon fils a bel et bien été victime d'une injustice (re: le fameux 2 minutes...). Ça, quelqu'un le moindrement honnête le voit bien. Quand vous parlez de se "rallier à l'équipe", vous me suggérez de faire comme les autres, c'est à-dire de me mettre la tête dans le sable (c'est ce que le reste de l'équipe fait) ?? Après, vous me suggérez d'agir plutôt que de parler... si vous m'avez bien lu, j'ai expliqué que les coachs en question étaient des êtres bornés, alors que me suggérez-vous comme "geste" (j'aurais des idées, mais c'est anti-sportif :idea: ). Trève de plaisanterie, le "débat" était rendu à la question est-ce que ça vaut la peine de dénoncer (aux ahtorités plus hautes). Ne me prêtez pas des intentions qui sont loin d'être miennes, comme de vouloir surprotéger mon enfant soit-disant gâté, etc... Vous créez ici un faux débat. Lorsque vous parlez d'un papa qui a crié au coach parce que son fils "ne jouait pas assez souvent", je sais que ça existe. Toutefois il faut faire la différence entre papa qui voudrait que son jeune ait priorité, sans égard aux autres et celui qui se plaint en toute légitimité parce qu'il est tanné que d'autres passent devant son jeune (et en saison régulière, dans notre cas).
  2. Une bien mauvaise punition...

    Merci pour l'exercice Mme Voltaire...très très révélateur ! Pas que j'ai besoin d'être convaincue de ma "cause" mais disons que j'ai besoin d'encouragement, un peu dégoûtée par la race humaine encore une fois. Je fais ici référence à la nonchalance des autres parents qui jouent à l'autruche et je vis aussi de la peur car le fait de dénoncer une injustice n'est pas toujours payant si vous voyez ce que je veux dire... Je ne voudrais surtout pas que mon garçon paie d'avantage. Je vais "tâter le pouls" cette semaine; au fait je ne sais même pas à qui m'adresser. Dois-je approcher ce cher directeur de niveau qui fait aussi partie des parents ? Et pour ton info Gaspesye, nous étions 17 cette année avec les 2 gardiens... :| :?: :|
  3. Une bien mauvaise punition...

    À toi Président qui ne voit que du "mépris" (???) dans mes écrits au sujet des bénévoles... je te suggère simplement de relire attentivement ce que j'ai écris à partir du début. Porte attention à la description que j'ai faite de notre coach en chef de cette année, et ces agissements envers les joueurs... J'ai déjà été très impliquée au niveau du bénévolat pour un club de patinage de vitesse, donc donner du temps et de l'énergie gratos, je connais bien. Pour ce qui est des "papas coachs" je parlais surtout des coachs en chef avec qui ça devient trop souvent problématique. Des coachs compétents qui sont prêts à s'investir pour une équipe et qui n'ont pas d'enfant dans l'équipe, ça existe (on en connaît) et ce sont les coachs les plus crédibles et les plus impliqués pour l'ÉQUIPE. Il n'en pleut pas, mais c'est à Hockey Québec de déployer les efforts pour aller en chercher. Pour ce qui est du côté "satisfaction" à la fin d'une saison c'est évident qu'on ne peut pas plaire à tous et il y aura toujours des chiâleux. Je parle ici des éternels instisfaits, ceux qui voient leur jeune dans la LNH et qui ont toute l'ambition que leur jeune n'a souvent même pas... Nous, dans notre équipe laisse-moi te dire que si chacun avait exprimé sa frustration... Et si j'avais su tout ça, tu peux me croire que mon jeune aurait joué dans le A sans hésitation. Je regrette mais la combinaison papa coach/fiston c'est tout simplement un conflit d'intérêt, c'est soit que fiston jouiera de passe-droits ou bien il se fera crier par la tête comme c'est pas possible par papa qui ne veut surtout pas passer pour partial... D'une manière ou d'une autre les autres joueurs n'ont pas l'attention qu'ils devraient recevoir durant ce temps. Mais moi, ça ne règle pas mon problème: que dois-je faire avec ce fameux 2 minutes qu'on a fait purger à mon fils ??? Je me tais comme tout le reste de l'équipe ou bien je fonce et je porte plainte ? :roll:
  4. Une bien mauvaise punition...

    J'abonde dans le même sens que Parent Actif, en apportant toutefois une nuance dans mes propos...je me suis peut-être laissé emporter, encore trop frustrée par cette dernière saison, mais des coachs compétents (autant côté technique qu'humain) ça existe ! On n'en a eu qu'un seul en trois années de hockey, mais bon. Il faudrait une sélection plus serrée...
  5. Une bien mauvaise punition...

    Bien d'accord Voltaire...si seulement tout le monde résonnait de cette façon ! Ce qu'on entend très (trop) souvent c'est: "y faut faire attention aux bénévoles car ils donnent de leur temps..." Comme si faire du bénévolat donnait tous les droits ! Il faut être responsable aussi, surtout quand on intervient avec des enfants. Là dessus, les organisations devraient être beaucoup plus sévères et rigoureuses quand au respect du code d'éthique des entraîneurs (oui, il existe !!!) qui est pourtant très clair ! Ne reste qu'à le faire respecter et bien des problèmes seraient évités. Aussi il faudrait qu'on interdise les combinaisons "papa coach/fiston" (plusieurs le font déjà à ce qu'il paraît ?) car on sait bien que papa "donne de son temps" bien plus pour faire passer fiston devant les autres que pour le bien des autres joueurs de l'équipe, faut pas se l'eurer les amis ! Cette année nous avons même eu le chance d'avoir un papa assistant-coach avec fiston qui était loin d'être de calibre atomeBB, avec pour résultat que papa a passé la saison à gueuler après fiston, fiston était frustré, humilié et ne s'est ni amélioré, ni amusé. Pendant que papa criait après fiston, il ne s'occupait pas des autres sur le banc... :!:
  6. Une bien mauvaise punition...

    100% d'accord avec le principe Hugues, c'est souvent "pourri" quand tu grattes trop fort... Mais je me dis que ce qui peutpencher en notre faveur, c'est que mon gars est un très bon défenseur et c'est une denrée plutôt rare. Si toutefois au prochain repêchage il pouvait encore tomber sur ce coach je n'hésiterais même pas à le faire descendre de niveau pour lui éviter de revivre çà! Et comme je mentionnais, nous avions de directeur de catégorie dans notre équipe cette année et il sera directeur pee-wee la saison prochaine... Il ne pourra pas se fermer les yeux indéfiniement ! J'espère encore en la bonne foi de certaines personnes, que veux-tu ?
  7. Une bien mauvaise punition...

    Sur le coup, en tant que parent, c'est soit qu'on "donne un show" devant tout le monde et on demande des explications au coach "sur le vif" pendant que la game se joue...ou bien on attend la fin du match pour parler avec notre jeune et voir comment il vit ça. C'est ce qu'on a fait. On lui a demandé de décider et à notre grande surprise, il a décidé de ne plus jouer, lui qui adore pourtant le hockey...ça démontre le taux d'écoeurement ! D'une manière ou d'une autre, on va toujours passer pour un parent qui "capote" quand on défend son jeune. Pour ce qui est de la plainte officielle, je peux juste vous dire que toute la scène s'est déroulée sous les yeux du Directeur de niveau atomeBB... Naivement, suite à de telles dérogations au "code d'éthique de l'entraîneur", on s'attendait peut-être à ce que des actions soient prises... Maintenant la question est: est-ce que ça vaudrait la peine de déposer une plainte écrite ? Est-ce que notre garçon pourrait en subir les conséquences ? :?: :?: :?:
  8. Que pensez-vous d'un entraîneur de niveau AtomBB qui décide toujours de tout sans jamais consulter personne (adjoints...), ne motive JAMAIS ses joueurs (aucun renforcement positif), fais jouer son propre propre garçon "non-stop" (1 fois sur 2 toujours en alternance), commence à couper le banc en milieu de saison (même s'il avait dit qu'il ne le ferait pas), crie et sacre après ses joueurs ? C'est ce que nous avons vécu cette année. Nous étions tellements fiers que notre enfant soit choisit dans cette équipe "élite" mais nous avons vite déchanté quand nous l'avons vu complètement laissé à lui même, ne recevant que très rarement des conseils ou encouragements, se faire dire de de se rasseoir sur le banc alors que ce serait son tour de sauter sur la glace... Cette année ne reviendra malheureusement pas et c'est avec beaucoup de frustration qu'elle s'est terminée. Lors du premier match des séries éliminatoires, notre garçon a été "délégué" par cet entraîneur (sous les yeux des autres...) pour aller purger les 2 minutes de punitions résultant du trop grand nombre de punitions accumulées par l'équipe au cours de la saison (Franc jeu). Le hic c'est que notre garçon n'a écopé que d'une seule punition cette saison...et c'était vraiment pas "intentionnel", si vous voyez ce que je veux dire. Après le match il nous a avoué s'être senti humilié de s'être fait choisir devant ses coéquipiers pour aller réchauffer le banc des punitions. Cela fût la goutte... et inutile d'aller demander des explications car mon conjoint a déjà essayé et s'est buté à de l'entêtement digne de ce nom par le passé. Notre jeune a choisit d'accrocher ses patins et de ne plus jouer pour cette équipe qui a perdu toute l'année en passant. C'est grave d'écoeurer un enfant de 11 ans en le faisant payer pour les fautes des autres et ça remet en question toute la notion "d'équipe" aussi... Seulement quelques parents nous ont témoigné de la compréhension (bien timidement), alors que la plupart d'entre eux sont aussi écoeurés que nous du coaching cette année. Tout le monde se dit "si ça peux-tu finir" et attend bien sagement la fin. Le plus triste c'est que l'an prochain, d'autres enfants passeront par là... :( :cry: :cry: [/u]
×