Jump to content
Sign in to follow this  
GRINDERS

PLAISIR D'UN COACH

Recommended Posts

Lors d'une saison novice A un de mes joueurs n'était pas de calibre pour cette catégorie,

à cause de la réforme de HOCKEY QUEBEC(pyramide inversée),plus la saison avance

plus le jeune s'aperçoit qu'il lui sera difficile de marquer son 1er but(il est attaquant).

la saison régulière,les séries,les régionaux se terminent et son but n'est toujours pas venu.

Puis nous participons à un dernier tournoi et dans un match que nous dominions je lui ai donné

du temps de glace comme aucun autre joueurs n'avait eu durant cette saison et il marqua enfin son BUT,

c'est alors que j'ai vécu le moment le plus trippant de ma carriére de bénévole,le jeune se dirigeais vers notre

banc les bras en l'air le grand sourire et les yeux pleins d'eau,je me sentas privilégié car meme ses parent

n'ont pu voir ses yeux mouillés,QUEL TRIP

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'etais coach au sein d'une equipe atome BB. Genre d'équipe de rêves que tu vois une ou 2 fois au 10 ans. Cette année la les 2 équipes de la ville était autement compétitive, a preuve aujourd'hui plusieurs de ces joueurs jousse dans le midget AAA. On etais en finale pour decider qui allais représenter le saguenay-lac-st-jean au provinciaux, en troisieme periode le score etais de 1-0 pour l'autre equipe. La y reste 40 secondes au tableau et on égalise la marque dans un but plutot très dramatique. On s'en va en prolongation. On passe au travers de la premiere periode de prolongation, rendu a la deuxieme, le reff qui avais des couilles de betons call un lacher de punition au meilleur joueur l'autre bord. Notre gardien d'un calme exemplaire fait un arret spectaculaire et on continue la prolongation. On etais rendu a la troisieme prolongation, on etais a un but des provinciaux, j'avais 2 defs sur 4 qui etais tellement stresser qui voulais meme pu embarquer sur la glace. Un de nos joueurs sur le banc decide que la game est fini, y va nous scorer un but comme jlai rarement vu dans ma vie et nous propulse directement au provinciaux. Avoir eu un pace maker c'est clair que je toffais pas la game tellement elle étais enlevante et stressante. C'est probablement un de mes plus beaux moments de coatching que j'ai jamais eu. Le plus drôle c'est que l'autre équipe avais perdu que 3 matchs dans son années et avait deja reserver ses chambres a l'hotel :P

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Beau témoignage Grinder, le meilleur plaisir d'un coach c'est de voir son joueur le remercier peut-importe la facon :wink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×