Jump to content
Sign in to follow this  
Guest Voltaire

Pour ou contre l'abolition de la violence au Hockey Mineur

Recommended Posts

Guest Voltaire

Violence au hockey: la ministre Courchesne sort la plume. Elle devrait sortir sa plume pour RAYER la RÉFORME qui est plus urgent que le loisir et le sport

 

Journaliste Michel Corbeil, Le Soleil

 

 

 

La ministre québécoise de l’Éducation, du Loisir et du Sport a joint la parole aux actes. Michelle Courchesne a écrit mardi à ses homologues dans les autres provinces de même qu’aux dirigeants du hockey amateur au pays pour que les bagarres soient bannies de ce sport.

 

 

Pendant que le chef adéquiste, Mario Dumont, l’accusait de ne pas se mêler de ses affaires, la ministre libérale a donné suite à sa promesse de partir en croisade pour débarrasser le hockey junior canadien de ce type de violence.

 

Mme Courchesne a refusé les demandes d’entrevue hier. Il n’a pas été possible de savoir si les suspensions infligées aux joueurs et aux entraîneurs des Remparts de Québec et des Saguenéens de Chicoutimi sont suffisantes et équitables, à ses yeux.

 

L’entourage de la ministre n’a pas voulu rendre public le contenu de la missive. Par contre, son attaché de presse Jean-Pascal Bernier a indiqué que tous les ministres s’occupant du sport au pays ont été contactés, dont sa vis-à-vis en Ontario, Margarett Best.

 

La ministre s’est entretenue avec le président de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, Gilles Courteau.

 

M. Bernier a rapporté que Michelle Courchesne est entrée en contact avec ceux qui président aux activités de la Ligue majeure de l’Ontario et la Ligue majeure de l’Ouest. Michael Brind’Amour et Bob Nicholson, respectivement président de Hockey-Québec et de Hockey-Canada, ont également reçu la missive de la ministre. (Nous aimerions bien qu'elle entre en contact avec les enseignants du Québec)

 

En après-midi, le chef de l’Action démocratique du Québec trouvait que Mme Courchesne fait preuve d’opportunisme. Je le crois aussi

 

«Quand une chose est largement médiatisée, a commenté Mario Dumont, c’est très tentant pour la ministre de venir participer au débat. Mais si elle commence à s’immiscer dans la gestion de toutes les ligues de sport, son travail va devenir drôlement compliqué. Je ne pense pas que ce soit aux politiciens d’aller gérer une ligue de hockey.» Je crois également la même chose.

 

M. Dumont a suggéré d’attendre. «La Ligue junior majeur a peut-être laissé aller au cours des dernières semaines, des derniers mois, un glissement. Dans le cas du spectacle qu’on a vu en fin de semaine, ç’a sans doute donné un électrochoc à tout le monde.»

 

 

Un test pour la Ligue

 

Comme son leader, le député adéquiste Sylvain Légaré a indiqué que les événements constituent «un test pour la Ligue». Un examen réussi parce que «les gars vont y penser deux fois avant de poser de tels gestes. Sept matchs, ce n’est pas rien».

 

Le député de Vanier a décrié les intentions de la ministre. «C’est important que la Ligue conserve son autonomie et gère elle-même ses affaires.» Il ne voit pas comment la politicienne pourra interdire les bagarres au hockey. «Personne n’est pour la violence. Mais va-t-on aussi abolir les mises en échec?» Selon lui, la «voie à suivre» est celle «des sanctions très sévères, des amendes salées».

 

Le critique du Parti québécois, lui, a estimé que Michelle Courchesne ne va pas assez loin. Pascal Bérubé a affirmé qu’il ne veut pas s’attarder au cas de Jonathan Roy ou de son père, mais «à l’ensemble de la violence au hockey. La ministre doit obtenir des garanties suffisantes de la volonté de la Ligue pour éliminer les bagarres au hockey. Avec la Réforme Mme la ministre garantie la réussite des jeunes!!!!!!!

 

«Il y a des jeunes de 16, 17 ans, dans cette ligue, a poursuivi le député de Matane. On ne leur permet pas de se battre dans la cour d’école ou dans la rue. Mais on leur permettrait de se battre sur la glace?»

 

Selon lui, il faut aller plus loin que de ne se préoccuper que des bagarres. «J’aimerais que la ministre obtienne aussi des garanties quant à la réussite scolaire des jeunes.» M. Bérubé a cité un documentaire du journaliste François Gagnon qui «pose le problème de l’encadrement scolaire». Les jeunes «sortent (de la Ligue junior majeur du Québec) dépourvus, mal scolarisés». Tous les «intervenants» concluent au «fiasco de la formation».

 

 

 

Mme Voltaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au hockey international un joueur qui se bat est sorti du match, donc au lieu d'un 5 min

pour s'être battu, il aura un inconduite de partie.

 

Mais même avec un tel règlement rien n'empêche un J. Roy de se battre et de faire des excès

de violence.

 

Je sais que si la LHJMQ fait juste bannir les batailles, rien ne sera réglé, ca prend des

suspenssion beaucoup plus sévère que le 7 match a J Roy et le 6 match à T Tremblay.

 

en tout cas le débat est partie A+

 

Mike

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Voltaire

MMe Voltaire je suis pour une reforme complète de notre Sport. Si on donnait au école le soin d'éduquer et de les dévelopers ?

********************************************************************************************************************************

 

Attention............... "Celui qui réforme souvent déforme"

 

Mme Voltaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Voltaire

Non mais mon cher vous êtes un révolutionnaire? Vous savez comment se termine la vie de ceux-ci?

 

Mme Voltaire

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Voltaire

Voltaire je crois que le théatre vous conviendrait plus qu'un site de discution :D :D :D Suis je révolutionaire ? Peut-être mais j'aime mieux me décrire comme un progresiste. Une personne qui pense qu'il est temps de revoir notre manière d'opérer. Une personne qui croit que l'on doit changer ces mentalités incrusté dans le plus profond de nous tous. Et un bénévole qui regarde ce qui ce passe depuis plusieur année et croit que l'on fait du surplace au Québec. ''Vive la révolution''.. :D :D :D :D

oui mais Tranquille

 

 

""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""""

@Président

 

Voir la tribune "La maison brûle quelqu'un va-t-il finir par les écouter"

 

Mme Voltaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mme Voltaire,,,,,, parlez nous de lhistoire de Napoléon ou bien dans le temp des romains ,ou la biographie du premier Pape ou continue de faire de la pollution :roll:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Voltaire

Cher Martin ou Marty de Laval (???),

 

Qu'as-tu de bon à nous raconter sur ce sujet: pour ou contre la violence au hockey? Rien? Vraiment rien à dire? Et ben..tu repasseras quand tu auras un petit peu plus de contenu. C'est à se demander qui est la pollution. :roll: :roll:

 

Sans rancune Mart, tu es déjà pardonné :wink:

 

Mme Voltaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Madame la ministre devrait se préocuper de la clisss de réforme a l,école et laisser le hockey s,arranger avec leurs problemes... y,a un commissaire qui est payer pour prendre des décisions...en plus de hockey québec et hockey Canada...alors qu,elle se mele pas de ce dossier svp...merci

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne serai pas hypocrite non plus je ne tourne pas la tête quand il y a une bagarre dans la lnh Les bararres devraient êtres interdites même dans la lnh. Les jeunes prennent l'exemple en haut. De plus je n'ai jamais compris pourquoi les joueurs qui se battent n'étaient pas suspendus. Alors que l'on prennent l'opportunité de changer ce règlement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour régler le problème de la violence au hockey il faut:

 

1) Bien identifier l'ensemble des gestes qui composent cette violence.

 

a) Utilisation du bâton ou d'un patin comme d'une arme.

b) Mise en échec par derrière et charge sur un adversaire.

c) Batailles.

d) Autres...

 

2) Identifier les causes de ces gestes violents.

 

a) Stratégie pour gagner.

b) Frustrations.

c) Injustices.

d) Autres...

 

3) Établir des moyens pour diminuer au maximum cette violence.

 

a) Éduquer les instructeurs, parents et joueurs sur les conséquences graves que peut entraîner la violence.

b) Mettre en place, et faire connaître à tous, des mesures punitives avec une échelle de progression établie en

fonction de la gravité du geste posé et des récidives commissent.

c) Valoriser les comportements ou l'esprit sportif est présent.

d) Diminuer au maximum les situations à l'origine de frustrations légitimes et d'injustices, en

s'assurant que les règles du jeu soient appliquées, en formant mieux les

arbitres, en récompensant ceux qui font un excellent travail, et punissant sévèrement les officiels qui font

preuve de partisanerie ou d'incompétence.

e) Autres...

 

Plusieurs de ses items sont déjà en place. Malheureusement ils sont oubliés ou plus ou moins appliqués.

 

La vie c'est un éternel recommencement. Vous en avez un bel exemple avec les actions qui sont et seront prises pour

le port de la ceinture de sécurité en auto, mais ça c'est toutefois un autre débat....

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×