Jump to content
Sign in to follow this  
babu

comment ameliorer le hockey au quebec

Recommended Posts

Guest jgb

ouais mais pas n'importe laquelle des écoles civiles... privée si possible, les plus doués académiquement ont pas à payer pour des tatas..

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Voltaire

ouais mais pas n'importe laquelle des écoles civiles... privée si possible, les plus doués académiquement ont pas à payer pour des tatas..

*******************************************************************************************************************************

 

`Dans les écoles publiques mon cher JGB il n'y pas que des tatas. Est-ce que tu parles que certains jeunes sont tatas ou les RÉFORMEURS et dirigeants politiques de notre société sont tatas?

 

Mme Voltaire

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui le hockey compétition devrait être sous la supervision du monde scolaire.

 

Je suis toutefois un peu irrité lorsque j'entends des propos qui laissent sous entendre comme motif le fait que les parents pourront ainsi se désinvestir au niveau de leur présence auprès de leur enfant.

 

Le fait de ne pas avoir à se déplacer avec son enfant en soirée pour le reconduire à une pratique peut devenir facilitant dans la gérance de nos horaires d'occupation de temps personnel. Cela peut aussi permettre des économie au niveau de nos frais de déplacement. Cela peut aussi entraîner d'autres conséquences positives, mais ces retombés ne doivent pas être les motifs du transfert au milieu scolaire du hockey compétitif.

 

Les motifs doivent se situer au niveau de la qualité et de la quantité d'encadrement que peut fournir le monde scolaire à des jeunes athlètes...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Toutefois, avant de transférer le hockey élite au monde scolaire, il serait important de définir un programme de développement bien structuré.

 

Bien que le milieu scolaire devrait plus aisément pouvoir fournir un encadrement humain de qualité, ainsi que des infrastructures adéquates, il demeure très important de bien définir tout cela.

 

Il faut dans un premier temps, bien identifier les compétences et qualités, que doivent avoir les personnes qui seront en charge de mettre sur pieds un programme de développement progressif, et en évolution permanente, de l'élite du hockey Québécois.

 

En plus de l'identification des techniques, des tactiques individuelles et collectives, de l'information sur l'alimentation des athlètes, de la présentation de moyens pour développer les habiletés et connaissances, etc... ce programme devra aussi donner des précisions concernant; les compétences, qualités et ratio des gens qui auront la responsabilité de l'encadrement des jeunes athlètes qui participeront à ces classes sport études hockey, dans différentes écoles de la province.

 

De plus on devra aussi retrouver dans cet ouvrage la liste des infrastructures ( aréna, gymnase, salle de musculation, etc...) et équipements nécessaires pour l'application du programme.

 

Tout ça pour partir du bon pied...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien interessant que le développement passe par le système scolaire parce que les spécialistes de hockey et/ou les formateurs physiques seront des employés rémunérés du système et le ratio pratiques/joutes favorisera énormément l’entraînement.

Cependant, soulevons des questions. Pour lancer la balle (rondelle) :

Est-ce que le grand boss de tout ça sera le MEQ ou HQ?

Est-ce veut dire qu’il y aura plus d’écoles sports-études?

Est-ce qu’il y aura un minimum de temps consacré aux études, 50%, 70%, 90%

Est-ce qu’il y aura un minimum de réussite exigé aux élèves (moyen, cours spécifiques, etc.)

Est-ce que seulement les clubs doubles lettre sont inclus?

Est-ce que pour jouer doubles lettres les sports-études seront de rigueur?

Est-ce qu’on parle des équipes écoles dans une ligue scolaire?

Qu’arrive d’un jeune qui ne fréquent pas une école sports-études?

Les collèges privés sont ou dans ça?

Est-ce que les CEGEPs seront considérer dans ces plans?

Bien sur qu’il y a des différents opinions/réponses relatives à ces questions (et d’autres questions.)

Que dites-vous?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense sincèrement que pour trouver les réponses à vos interrogations pertinentes, il serait intéressant de regarder la structure du sport d'élites chez nos voisins du sud, et d'y intégrer les modifications nécessaires pour faire face à notre propre réalité.

 

Il ne s'agit pas ici d'inventer la roue. Tout simplement, il faut l'adapter à notre carrosse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

un des probleme majeur sont les lates les raison sont simple les club aa sont remplie de lates etrendu aux midget aaa jr. majeur c est jeunes sont considerer 1 an plus vieux la preuve est devant nous 10 joueur quebecois repecher ligue national ce sont les jeunes qui joue dans le systeme depuis 4ans depuis que le changement d age est survenu je ne comprent pas pourquoi le quebec est toujour different que l ontario et l ouest je crois qu il ont beaucoup plus de joueur repecher que nous

Mon cher Babu il y a aussi des late dans le simple lettre late ne veut pas dire meilleur surtout lorsqu'on arrive à Bantam. C'est comme à l'école, les premier de classe ne sont pas tous des lates cependant pour les bon joueurs lates c'est autre chose en fin de compte le late a beaucoup plus à perdre en jouant dans une catégorie inférieure que le gars qui pense s'être fait volé sa place.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En fait pour améliorer le développement de nos jeunes hockeyeurs la solution est plutôt fort simple.

 

Il s'agit de répondre à la question suivante;

 

Qu'avons nous besoins pour maximiser le développement de nos jeunes hockeyeurs?

 

Réponse: Un accès beaucoup plus grand à des ressources humaines compétentes ainsi qu'à des infrastructures qui permettent:

 

A) L'enseignement et la pratique des gestes techniques,ainsi que des stratégies

individuelles et collectives.

 

B) Le développement des qualités physiques permettant d'améliorer les

performance de chacun.

 

C) L'augmentation des connaissances de chaque athlète pour leur permettre de

prendre plus facilement les bonnes décisions tant dans des situations de jeux,

que dans leur choix de gérance de leur vie, pour les guider vers des

comportements et habitudes qui contribueront à maximiser sainement leur

développement.

 

D) Donner accès à ces athlètes à des psychologues sportifs qui les aideront à

mieux gérer le stress auquel ils pourront faire face au cours de leur

développement.

 

Comment pouvons nous augmenter l'accès aux ressources humaines compétentes ainsi qu'aux infrastructures sans devoir augmenter de façon considérable leur nombre?

 

La réponse est simple; associé le développement du hockey au monde scolaire.

 

Des ressources humaines compétentes y sont déjà présentes et d'autres pourront facilement venir s'y greffer.

 

Les infrastructures actuelles sont normalement utilisées à pleine capacité les soirs et les fins de semaines, mais pas le jour sur les heures scolaires.

 

En une phrase la solution; effectuer le développement des jeunes hockeyeurs de talents à l'intérieur des structures scolaire.

 

Au Québec, les jaloux des lates ont rendu tout cela malheureusement, beaucoup plus difficile...

Share this post


Link to post
Share on other sites

...comment améliorer le hockey au Québec?

 

en jouant au VRAI hockey "contact" dès le niveau atome.... avec des arbitres qui donnent les punitions pour les coups de baton, coudes, genoux et les autres!

 

----

 

Plus de sport études.... et du vrai hockey collégial et universitaire.

 

:)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×