Jump to content
Sign in to follow this  
Guest Voltaire

La maison brûle! Quelqu'un va-t-il finir par les écouter?

Recommended Posts

Guest Voltaire

Dix Québécois ont trouvé preneur

MARTIN LECLERC, journal de Montréal juin 2007

 

Le repêchage de 2007 a confirmé une chose : le système de hockey québécois est en train de s'écrouler. La maison est en feu. Et il y a quelqu'un, quelque part, qui devra vite se réveiller.

 

 

Pendant que tout le monde se préoccupait du sort d'Angelo Esposito, seulement 10 joueurs nés au Québec ont été sélectionnés par des équipes de la Ligue nationale en fin de semaine.

 

 

Il s'agit du pire résultat jamais enregistré par la grande famille du hockey québécois. Et c'est la quatrième année de suite que le nombre de Québécois repêchés dans la LNH est en baisse (voir tableau adjacent).

 

 

Et comme si ce n'était pas assez inquiétant, c'était la toute première fois qu'au sein de leur propre ligue, la LHJMQ, les patineurs québécois formaient une minorité de joueurs repêchés!

 

 

En effet, 15 des 25 joueurs de la LHJMQ qui ont été choisis par des équipes de la LNH au cours du week-end étaient Russes, Tchèques, Américains ou originaires du Canada anglais.

 

 

Le talent québécois est désormais minoritaire au sein de son propre bastion!

 

 

Tendance lourde

 

 

Ces résultats catastrophiques confirment en tout point les résultats d'un dossier publié en août 2006 par Le Journal de Montréal, qui prédisait que les hockeyeurs québécois évoluant dans la LNH sont en voie de disparition. Ce dossier révélait entre autres que:

 

 

Le nombre de Québécois ayant évolué dans la LNH sur une base régulière avait chuté de 30% entre la saison 1999-2000 et la saison 2005-2006;

Entre 1979-1980 et 2005-2006, le nombre moyen de joueurs québécois par équipe était passé de 3,66 à 1,93;

Depuis le début des années 2000, seulement 5% des choix de première ronde de la LNH proviennent du Québec, comparativement à plus de 10% durant les années 1980 et 1990;

La plus importante tranche de joueurs québécois de la LNH (41%) est âgée de 30 ans ou plus alors que la tranche des 25 ans et moins ne représente que 24%. Ces données annoncent donc à coup sûr que le nombre de hockeyeurs québécois de la LNH continuera encore de diminuer de façon importante au cours des prochaines années.

 

Problèmes criants

 

Les dirigeants de Hockey-Québec et de la LHJMQ dirigent le train tout droit vers un précipice et personne ne semble s'en préoccuper.

 

En août dernier, Mario Saraceno, un vétéran recruteur des Islanders de New York, prédisait que le hockey québécois continuerait de se dégrader en raison:

 

 

1-Des infrastructures désuètes qu'on retrouve en territoire québécois;

2-Du trop grand nombre de joueurs européens utilisés dans la LHJMQ;

 

3-D'une structure de développement déficiente;

 

4-De l'absence de formations de la LHJMQ dans la région de Montréal.

 

Dix mois plus tard, les faits lui donnent raison.

 

 

Interviewé sur le plancher du repêchage samedi matin, Claude Carrier, un vétéran recruteur des Devils du New Jersey, s'est dit d'avis que le hockey québécois a besoin d'un sérieux coup de barre pour redresser la situation.

 

Hier, c'était Lucien Deblois, maintenant recruteur professionnel chez les Canucks de Vancouver, qui notait des lacunes importantes dans la structure de développement québécoise.

 

 

Ces hommes parcourent l'Amérique du nord à la recherche de talent. Ils voient ce qui se fait ailleurs et ils constatent que le Québec piétine.

 

 

La maison brûle! Quelqu'un va-t-il finir par les écouter?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et la.. ques que vous voulez qu'on fasse...

 

4-De l'absence de formations de la LHJMQ dans la région de Montréal. .. une équipe a verdun vient de naitre c'Est deja un pas dans la bonne voie..

Share this post


Link to post
Share on other sites

il faut aussi dire qu il y a beaucoup plus de joueur européens que il y a 20 ans..

 

et sur le peu de joueur québécois qu il y a dans la ligue national beaucoup sont sur le 4e trio

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un premier temps il faut prendre en considération que la population fait moins d'enfants. Donc à la base moins d'enfants. Deuxièment, il faut changer la mentalité de village des québécois. Les dirigeants du hockey au Québec souffrent de ce problème. En effet il y en a beaucoup qui défendent leurs intérèts personnel avant ceux du hockey et des jeunes. Et je pense que le problème majeur est là.

 

Il y a beaucoup de gens qui sont en poste depuis longtemps et qui ne sont pas capable où neveulent carrément pas s'adapter à la nouvelle réalité.

 

Exemple à Montréalil y a des organisations qui ne comptent pas assez de joueurs pour sur survivre mais les dirigeants refusent de se fusionner car ils perdraient de leur pouvoirs. Le même principe s'applique partout au Québec dans différentes organisations, les gens je le répète ne sont là que pour leurs petites personnes et tant et aussi longtemps que cela ne changera pas alors n'attendez pas top des prochains repêchages.

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ce qui est du grand Montreal , ce que etais une force auparavant , est devenu avec le temps du majoritairement au nombre decroissant de quebecois a Montreal , un calibre de hockey beaucoup plus faible que les banlieues.

 

J'ai vus des clubs d'atome B a Montreal qui auraient pu etre facilement de l'atome C en banlieu.

Donc , notre vache a lait de joueur a literalement fondu , car l'interet de ses enfants est maintenant tourner vers d'autre sports qui les rejoignent plus ( soccer , basketball ect ...... )

 

Pour se qui est de la structure du hockey , il est vrai que nous devons regarder se qui se fait de bien ailleur et d'arreter de croire que nous avons le monopole de la véritée.

 

Je crois que nous jouons beaucoup trop de partie et pas assez d'atelier de perfectionnement ou de pratique.

J'ai entendu dire que presentement en Europe ,le ratio des pratiques y est beaucoup plus élevé .

Soyons honnete , apres le camp d'entrainement , lorsque les equipes sont faites , un bon nombre d'entraineur court le plus rapidement possible apres des matchs hors-concours pour evaluer leurs equipes et laisse tomber le perfectionnement.

 

Bien sur je ne pointe pas du doigt que les entrainneurs , a la base , beaucoup plus de formation devrait etre donner aux entraineurs avant et pendant la saison , pour que la formation et pas seulement la victoire soit gage de succes.

 

IL FAUT QUE BEAUCOUP PLUS DE GENS QUALIFIÉS S'IMPLIQUENT POUR QUE NOUS PUISSIONS ENFIN S'EN ALLER DANS LA MEME DIRECTION.

 

DONNER DU TEMPS DE QUALITÉ A NOS PETITS JOUEURS , EN PENSSANT D'ABORD A LEUR INTERET A EUX PLUTOT QUE LE FAIRE POUR LE PROPRE EGOS DES ENTRAINEURS

 

Je trouve dommage qu'il y a une belle cammaraderie au camps d'entrainement et que aussitot que les equipes sont formées , c'est fini ............................... car c'est maintenant l'equipe ennemi

Il ne faut surtout pas perdre contre l'autre equipe de la meme ville !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Moi j'entraine les gardiens de buts , et parfois je me fait regarder de travers car sur la glace j'invite aussi les gardiens des autres equipes de l'atome de notre ville .......................

Moi je travail pour les jeunes , peu importe l,equipe ............. c'est ca qui me rentre pas dans la tete !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

ALORS TRAVAILLONS D'ABORD POUR EUX S.V.P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon commencons par voltaire: Les 2 personnes citee sont tres credible et vous nous dites de les ecoutes je n'ai rien contre mais n'oublier as que claude carrier est contre le hockey AAA car selon lui pour former de meilleur hockeyeur on doit d'abord former de meilleurs athlete.

 

Gabrand: je suis totalement d'accord avec toi, oui le hockey a montreal est tres diluer j'ai eu la chance d'assister a quelque match d'un tournoi atome et j'ai vue des equipes de tetes dans la ligue montreal se faire lessiver par ddes equipes de 8 iem- 9 iem positions dans des ligues de banlieu. En plus si on veut aider nos jeunes a se developper sa prend plus que 1 heures de pratique par semaine.

 

En terminant oui il y a moin de quebecois dans la Lnh mais est-ce vraiment nous qui avons regresser ou bien si se ne sont pas plutot les americains et les europeen qui ont progresser ???????

Share this post


Link to post
Share on other sites

pour ce qui est du grand Montreal , ce que etais une force auparavant , est devenu avec le temps du majoritairement au nombre decroissant de quebecois a Montreal , un calibre de hockey beaucoup plus faible que les banlieues.

 

J'ai vus des clubs d'atome B a Montreal qui auraient pu etre facilement de l'atome C en banlieu.

Donc , notre vache a lait de joueur a literalement fondu , car l'interet de ses enfants est maintenant tourner vers d'autre sports qui les rejoignent plus ( soccer , basketball ect ...... )

 

Pour se qui est de la structure du hockey , il est vrai que nous devons regarder se qui se fait de bien ailleur et d'arreter de croire que nous avons le monopole de la véritée.

 

Je crois que nous jouons beaucoup trop de partie et pas assez d'atelier de perfectionnement ou de pratique.

J'ai entendu dire que presentement en Europe ,le ratio des pratiques y est beaucoup plus élevé .

Soyons honnete , apres le camp d'entrainement , lorsque les equipes sont faites , un bon nombre d'entraineur court le plus rapidement possible apres des matchs hors-concours pour evaluer leurs equipes et laisse tomber le perfectionnement.

 

Bien sur je ne pointe pas du doigt que les entrainneurs , a la base , beaucoup plus de formation devrait etre donner aux entraineurs avant et pendant la saison , pour que la formation et pas seulement la victoire soit gage de succes.

 

IL FAUT QUE BEAUCOUP PLUS DE GENS QUALIFIÉS S'IMPLIQUENT POUR QUE NOUS PUISSIONS ENFIN S'EN ALLER DANS LA MEME DIRECTION.

 

DONNER DU TEMPS DE QUALITÉ A NOS PETITS JOUEURS , EN PENSSANT D'ABORD A LEUR INTERET A EUX PLUTOT QUE LE FAIRE POUR LE PROPRE EGOS DES ENTRAINEURS

 

Je trouve dommage qu'il y a une belle cammaraderie au camps d'entrainement et que aussitot que les equipes sont formées , c'est fini ............................... car c'est maintenant l'equipe ennemi

Il ne faut surtout pas perdre contre l'autre equipe de la meme ville !!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Moi j'entraine les gardiens de buts , et parfois je me fait regarder de travers car sur la glace j'invite aussi les gardiens des autres equipes de l'atome de notre ville .......................

Moi je travail pour les jeunes , peu importe l,equipe ............. c'est ca qui me rentre pas dans la tete !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

ALORS TRAVAILLONS D'ABORD POUR EUX S.V.P

tu a tout dit je crois pas qui est rien d autre a rajouter!

Share this post


Link to post
Share on other sites

tres bien répondu gabrand67.

a la tete de toute organisation il doit y avoir du leadership

le président hockey devrait s adjoindre un directeur technique

le directeur technique devrait nommé un directeur pour chaque niveau peu importe la catégorie

ce directeur doit prendre la responsabilité des entrainement que chaque entraineur de chaque équipe doit dispenser.

les enfants ont droit a un encadrement similaire peu importe leur niveau d habilité

les entraineur devrait bénéficier a tous les niveau de session de formation réguliere qui leur permettras a leur tour de former

les enfants que nous comme parents nous leur confions.

les bénévoles en place au hockey mineur ont souvent mis beaucoup d heure a soccuper des enfants et pour ca il ont droit au respect

le respect n est par contre pas un gage de sagesse si tu ne possede pas les compétences pour occuper un poste va chercher de la formation

les parents qui le demande ont droit a des explication( et jinsiste sur le mot droit)au meme titre qua lécole

ou a tout autre endroit ou lon doit confier notre enfant a un autres adultes .

si comme bénévole jentend faire ce qui me plait sans vouloir founir dexpliquation a qui que ce soit ,cest parce que les enfant des autres ce nest pas pour moi retourne dans les estrades pis tu te leveras pour aller pisser quand ca te tenteras

les milieu de vie ,peu importe le domaine quil soit sportif,scholaire,sociaux culturel, communautaire et meme en milieu de travail

pour quil y ait reussite tous les acteurs doivent etre réuni(enfants,parents,responsable et ensuite bénévole.)

tu peut avoir les meilleurs bénévole si il ni a pas de parents qui te confit son enfants tu nest rien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×