Jump to content

Mr_Bean

Members
  • Content count

    49
  • Joined

  • Last visited


Reputation Activity

  1. Like
    Mr_Bean reacted to Rain men in Du mineur majeur en 2016 dans la LEQ...   
    Ya quelqu'un qui pourrait m'expliquer la pertinence de garder 3 ou 4 joueurs majeurs dans le mineur????......Moi je n'en vois pas....Tant qu'à faire des changements, on les fait comme il le faut me semble....
  2. Like
    Mr_Bean got a reaction from Hockeylike in Du mineur majeur en 2016 dans la LEQ...   
    Ce n'est même pas encore annoncé et on parle déjà de surclassement.   Pourquoi ne pas laisser la structure vivre un peu avant ? Les dominants ne domineront pas plus que dans le hockey d'été.  L'avantage, c'est qu'ils vont tous jouer ensembles et/ou les uns contre les autres..  À vouloir "surclasser" à outrance, on biaise le système et on s'éloigne des résultats escomptés. Le but est de regrouper les meilleurs pour qu'ils continuent de s'améliorer et de se pousser à l'excellence entre eux.  Si les meilleurs sont surclassés, alors le système est débalancé et des joueurs qui ne devraient pas se retrouver dans cette catégorie vont venir combler les places libérées. À partir de ce point, on commence déjà la dilution du produit.
  3. Like
    Mr_Bean reacted to Président in Du mineur majeur en 2016 dans la LEQ...   
    Disons que le projet aie pour une fois pas mal avancé :-)
  4. Like
    Mr_Bean got a reaction from mad66 in Atome BB fort / faible   
    Bienvenue dans le merveilleux monde du 2 lettres.  Là ou la politique et les règles de quotas stupides d'HQ ralentissent le développement des jeunes. Vivement le AA majeur (17 meilleurs de la zone surtout des 2e année + excellent 1ère année), AA mineur (17 suivants surtout des 1ère année) peu importe le nombre d'inscriptions. 
     
    En quoi l'ajout de 30 nouveaux joueurs qui n'ont jamais patiné (excellent pour le Atome C) viennent-ils influencer fortement le développement de l'élite d'une région à travers les quotas.  Nous sommes dans 2 mondes différents.   Comprenez moi bien. Je trouve super que des nouveaux joueurs s'intéressent au  hockey et qu'ils débutent leur carrière Atome.  Faire de l'exercice entre chums est excellent.  Mais en quoi leur arrivée devrait nuire à l'élite, qui pratique le sport depuis 5 ans et qui doit se diluer pour faire plaisir à des quotas de HQ.  Ça me dépasse et me désole.  Il devrait y avoir 2 structures.  Une pour l'élite dirigé par des gens compétents et Hockey Québec qui pourrait s'occuper du récréatif, car ils font une très bonne job pour ramener tous le monde à ce niveau.
  5. Like
    Mr_Bean got a reaction from mad66 in Atome BB fort / faible   
    Bienvenue dans le merveilleux monde du 2 lettres.  Là ou la politique et les règles de quotas stupides d'HQ ralentissent le développement des jeunes. Vivement le AA majeur (17 meilleurs de la zone surtout des 2e année + excellent 1ère année), AA mineur (17 suivants surtout des 1ère année) peu importe le nombre d'inscriptions. 
     
    En quoi l'ajout de 30 nouveaux joueurs qui n'ont jamais patiné (excellent pour le Atome C) viennent-ils influencer fortement le développement de l'élite d'une région à travers les quotas.  Nous sommes dans 2 mondes différents.   Comprenez moi bien. Je trouve super que des nouveaux joueurs s'intéressent au  hockey et qu'ils débutent leur carrière Atome.  Faire de l'exercice entre chums est excellent.  Mais en quoi leur arrivée devrait nuire à l'élite, qui pratique le sport depuis 5 ans et qui doit se diluer pour faire plaisir à des quotas de HQ.  Ça me dépasse et me désole.  Il devrait y avoir 2 structures.  Une pour l'élite dirigé par des gens compétents et Hockey Québec qui pourrait s'occuper du récréatif, car ils font une très bonne job pour ramener tous le monde à ce niveau.
  6. Like
    Mr_Bean got a reaction from mad66 in Atome BB fort / faible   
    Bienvenue dans le merveilleux monde du 2 lettres.  Là ou la politique et les règles de quotas stupides d'HQ ralentissent le développement des jeunes. Vivement le AA majeur (17 meilleurs de la zone surtout des 2e année + excellent 1ère année), AA mineur (17 suivants surtout des 1ère année) peu importe le nombre d'inscriptions. 
     
    En quoi l'ajout de 30 nouveaux joueurs qui n'ont jamais patiné (excellent pour le Atome C) viennent-ils influencer fortement le développement de l'élite d'une région à travers les quotas.  Nous sommes dans 2 mondes différents.   Comprenez moi bien. Je trouve super que des nouveaux joueurs s'intéressent au  hockey et qu'ils débutent leur carrière Atome.  Faire de l'exercice entre chums est excellent.  Mais en quoi leur arrivée devrait nuire à l'élite, qui pratique le sport depuis 5 ans et qui doit se diluer pour faire plaisir à des quotas de HQ.  Ça me dépasse et me désole.  Il devrait y avoir 2 structures.  Une pour l'élite dirigé par des gens compétents et Hockey Québec qui pourrait s'occuper du récréatif, car ils font une très bonne job pour ramener tous le monde à ce niveau.
  7. Like
    Mr_Bean reacted to Cabotine in Atome BB fort / faible   
    Oui tu as bien raison Maskoutain, je constate ce phénomène aussi...Il y a aussi tout le politique qui décourage plusieurs parents à poursuivre l'ascension de leur fiston dans le hockey élite....
     
    Mon fils est rendu Atome alors mon constat est pour cette catégories...rendu Pee Wee si il le veut bien encore et continue de progresser comme il le fait...j'interviendrais dans une discussion Pee Wee...I learn as I go along.
     
    Je trouve juste ça plate pour es garçons qui ont les habiletés et surtout l'INTENSITÉ d'un joueur compétitif de se faire brimer son droit pour des règles administratives bidons!
     
    J'ai lu plusieurs fois ici un truc sur Mineur/Majeur, je ne comprenais pas exactement ce que ça pourrait donner. Mais après avoir vu le camp Atome par chez nous....cette option prends tout sons sens. Certain d'âge considéré "Mineur" dans la catégorie pourront évolués dans le Majeur mais ça devrait se tenir à deux équipes par régions tout au plus selon moi...je me trompe peut être....Les "mineurs" évolueraient CC dans leur première année d'entrée (pour la plupart) et les majeurs joueraient BB. On instaurerait des programmes de développement précis et intensifs à ces deux calibres. Ceci n'empêcherait pas le simples lettres de faire l'ascension vers le double lettre mais leur progression au camp suivant devrait les avoir propulsée par exemple de Atome A à Atome BB (pas moins)...en tout cas je pense tout haut.... à des genres de solutions.... 
  8. Like
    Mr_Bean got a reaction from carey price in BRICK 2016 - 2006   
    Serait-ce le tournoi Top Tier  qui vient d'être annoncé pour toutes les classes sauf 2004-2005 ?
  9. Like
    Mr_Bean got a reaction from jaideschosesadire in Hockey AAA et sa crédibilité   
    Pour demeurer en lien avec le sujet, pourquoi le AAA perd sa crédibilité ? C'est que la raison d'être a changé.  Originalement, le AAA était une occasion pour les meilleurs du même groupe d'âge de se regrouper ensemble et de se dépasser.  Mettre derrière eux la saison d'hiver qui a été une perte de temps et enfin retrouver du calibre de jeu intéressant. 
     
    Exemple, au niveau novice, comme il n'y a pas de nouveau élite, des jeunes peuvent avoir passé l'hiver à démolir les autres équipes. 
    Le défi est faible et devient vite redondant.  Marquer plus de 75 buts dans une année, représente un beau fait d'arme mais ne représente en rien le niveau compétitif qui devrait avoir lieu en jouant dans du "vrai élite".  Les diluer dans 3,4, voir même 5 équipes de Novice A, fait en sorte que ces jeunes ont perdu leur temps tout l'hiver et fait perdre la motivation aux autres.  Je ne vois aucun plaisir à gagner par 6-7 buts et aucun plaisir à se faire massacrer par la même marge.  Les meilleurs ont toujours la rondelle et les autres les regardent faire. 
     
    À une époque, ces meilleurs profitaient de l'été pour se regrouper et enfin avoir un défi intéressant.  Jouer avec des joueurs de leur calibre et affronter des joueurs de leur calibre.  À ce moment, l'appellation AAA avait sa raison d'être, car c'était les meilleurs vs les meilleurs.
     
    Dorénavant, le AAA est du hockey estivale.  Avec ses 3 divisions, tout le monde peut en faire.  Tant mieux, car tous ont droit de s'amuser durant l'été, en pratiquant un sport qu'ils aiment.  Cependant, l'appellation AAA y perd tout son sens.  Et comme il y a plusieurs classes, certains visent les trophées et s'inscrivent dans des classes inférieurs alors que d'autres y cherchaient le défi.  La raison d'être est changée.  Est-ce mieux ? Est-ce moins bon ?  La réponse est libre pour chacun, car la motivation varie d'une personne à l'autre. 
    Toutefois, selon moi, nous devrions dorénavant appeler ça du hockey estivale et non du AAA.  C'est moins marketing (lire moins payant $$$) mais ça représente la vrai réalité. 
  10. Like
    Mr_Bean got a reaction from jaideschosesadire in Hockey AAA et sa crédibilité   
    Pour demeurer en lien avec le sujet, pourquoi le AAA perd sa crédibilité ? C'est que la raison d'être a changé.  Originalement, le AAA était une occasion pour les meilleurs du même groupe d'âge de se regrouper ensemble et de se dépasser.  Mettre derrière eux la saison d'hiver qui a été une perte de temps et enfin retrouver du calibre de jeu intéressant. 
     
    Exemple, au niveau novice, comme il n'y a pas de nouveau élite, des jeunes peuvent avoir passé l'hiver à démolir les autres équipes. 
    Le défi est faible et devient vite redondant.  Marquer plus de 75 buts dans une année, représente un beau fait d'arme mais ne représente en rien le niveau compétitif qui devrait avoir lieu en jouant dans du "vrai élite".  Les diluer dans 3,4, voir même 5 équipes de Novice A, fait en sorte que ces jeunes ont perdu leur temps tout l'hiver et fait perdre la motivation aux autres.  Je ne vois aucun plaisir à gagner par 6-7 buts et aucun plaisir à se faire massacrer par la même marge.  Les meilleurs ont toujours la rondelle et les autres les regardent faire. 
     
    À une époque, ces meilleurs profitaient de l'été pour se regrouper et enfin avoir un défi intéressant.  Jouer avec des joueurs de leur calibre et affronter des joueurs de leur calibre.  À ce moment, l'appellation AAA avait sa raison d'être, car c'était les meilleurs vs les meilleurs.
     
    Dorénavant, le AAA est du hockey estivale.  Avec ses 3 divisions, tout le monde peut en faire.  Tant mieux, car tous ont droit de s'amuser durant l'été, en pratiquant un sport qu'ils aiment.  Cependant, l'appellation AAA y perd tout son sens.  Et comme il y a plusieurs classes, certains visent les trophées et s'inscrivent dans des classes inférieurs alors que d'autres y cherchaient le défi.  La raison d'être est changée.  Est-ce mieux ? Est-ce moins bon ?  La réponse est libre pour chacun, car la motivation varie d'une personne à l'autre. 
    Toutefois, selon moi, nous devrions dorénavant appeler ça du hockey estivale et non du AAA.  C'est moins marketing (lire moins payant $$$) mais ça représente la vrai réalité. 
  11. Like
    Mr_Bean reacted to tintin in Hockey AAA et sa crédibilité   
    Mr bean...félicitation pour l explication tellement juste,,,hockey d été ou hockey des poches profonde...lolol,,tellement juste comme explication.... Et comme je déjà dis,,,l entraîneur entraîne les jeunes à se développer,le coach,dans bien des cas,vise le moment présent et non le futur,veux des titres et bannière à son actifs...
  12. Like
    Mr_Bean reacted to AL2003 in des 1 iere annee dans de AAA   
     
    DjRob,
     
    Si le passé est garant du futur...
     
    L'an dernier, lors du défi PeeWee AAA en septembre à Longueuil il y avait 25 équipes puisque des régions comme le Saguenay Lac St-Jean et L'Abitibi Témiscamingue y étaient. Ce tournoi fournissait un feuillet avec les alignements des équipes où l'on indiquait les mensurations et la date de naissance des joueurs...
     
    Voici donc un sommaire des données qui pourraient t'intéresser:
     
    25 équipes x 17 joueurs = 425 joueurs au total
     
    Sur l'ensemble, 62 joueurs étaient des 2003 (1ere année PW) soit près de 15%.  Il y avait aussi un 2004.
     
    Une moyenne de 2,5 première année par équipe. Aucune équipe n'en comptait plus de 6 alors que plusieurs équipes n'en avait aucun.
     
    En gros, quand on regarde le hockey mineur dans son ensemble, les structures intégrées représentent le top 6% des joueurs PeeWee inscrits. Le AAA, le top 2.5% et le AA le 3.5% suivant - Il y a plus d'équipe PWAA (28) que d'équipes PWAAA (22)
     
    Donc, mathématiquement, c'est un peu moins que le premier percentile des joueurs de première année qui jouent dans le AAA. 
     
    En espérant que ça te soit utile.
     
    AL
  13. Like
    Mr_Bean reacted to carey price in Brick 2015   
    as tu fais un co[ier colle de ce que je dit et écrit depuis des année sur poc lol! :)  :)  :)
  14. Like
    Mr_Bean got a reaction from LUCIC in Brick 2015   
    Y'a pas 10 000 solutions.  Ça prend une organisation indépendante qui s'occupe du club et qui est dédiée seulement à ça.  Du dépistage de talent à travers les équipes BB-CC durant l'hiver (finale régionale, Coupe Dodge) et à travers le AAA durant l'été précédent (D1).  Ensuite, un camp avec des joueurs invités de toutes les organisations.  Pas juste celles qui connaissent les entraîneurs ou les amis du coach. Ça prend les 80-100 meilleurs joueurs 2005 (ou 2006 pour l'an prochain) du Québec.  De tout le Québec. Tu fais un vrai camp d'entraînement. Pas un camp pour faire de l'argent mais pour que le jeune qui ne sera pas choisi puisse dire qu'il fait partie des 100 meilleurs au Québec. Ça augmente sa confiance même s'il est coupé.  Ensuite, qu'ils puissent se développer en retournant à la maison en sachant ce qu'il lui manque pour atteindre le plateau des 17 meilleurs. (patin, vitesse, vision du jeu, force, grandeur, caractère...)
     
    Tu gardes ensuite 4 lignes, 10 défenseurs, 4 gardiens et tu t'inscris en 2 équipes (6 av,5 def, 2 g.) à un tournoi 2005 D1 top tier important en Ontario.  Tu crées de la chimie entre certains joueurs.  Après le 1er tournoi, tu mélanges les 2 clubs et tu refais un 2e tournoi préparatoire avec ces 2 équipes.  Finalement, tu choisis  les 17 meilleurs parmi ces 2 équipes pour te représenter au Brick.  Les autres deviennent ton équipe de réserve en cas de blessure. Et voilà.  Tu as les 17 meilleurs 2005 (9a,6d,2g) du Québec, qui nous représentent de façon honnête et équitable pour tous.
     
    La partie la plus importante de ça reste les commanditaires.   Tu ne peux pas bien performer sans les meilleurs qui restent ici parce que 6500$ pour une semaine c'est trop cher.   Faisons un calcul simple.  6500$ X 17 joueurs = 110 500$ pour le Brick.   Ajoutez 2 ou 3 tournois préparatoires avant.   Mettons 10 000$ par joueurs, plus les entraîneurs.  On parle d'environ 150 000$ à 200 000$. 
     
    Comment fait-on pour amasser une telle somme ?  
     
    1) On commence par aller voir le Canadiens.  Les équipes qui sont là-bas sont toutes ou presque des équipes "Jr" des vrais équipes.
    Bruins, Jets, Blackhawks, Canucks, Rangers...  On demande au CH de défrayer le coût des chandails (la boutique des Canadiens en est pleine).  Ils peuvent aussi donner un montant et offrir de la visibilité à des entreprises qui voudraient s'associer à l'événement.  Reportage télé - visite de la chambre du CH, centre d'entraînement, heure de glace au Complexe Bell pour camp d'entraînement.  
     
    2) On va voir CCM  qui est une compagnie québécoise avec un siège social à MTL.  On lui demande de fournir l'équipement (Casque, gants, culottes et hockey) pour les jeunes et un montant pour le voyage.
     
    3) On demande  à Hockey Québec de fournir un montant  substantiel, comme il font pour les autres structures U.  Celle-là sera U10.
     
    4) On va voir un transporteur aérien (Air Canada) qui a son siège social à MTL.  On lui demande de fournir le transport de ces 17 jeunes, 3 entraîneurs ainsi que 2 parents en échange d'un logo sur le chandail et de son nom dans tous les reportages.
     
    5) On va voir une banque style BMO ou même Desjardins, qui dépense des sommes astronomiques en publicité annuellement.  BMO avec le soccer par exemple.  On leur demande de financer une partie des dépenses en retour d'un "exposure" intéressant.
     
    6) On ramasse des fonds (collecte, souper-spaghetti, soirée Poker, etc...)
     
    7) Le parent peut débourser le même coût que le AAA d'été, car son jeune ne jouera pas AAA cet été-là.  Il va jouer avec l'équipe Brick 1 ou Brick 2 à la place.  Donc 550$ à 800$ en moyenne.
     
    8  On demande à un joueur des Canadiens de parrainer l'équipe et même de venir derrière le banc lors du tournoi s'il le veut..
    Et avec lui, on fait de la pub là-dessus.  Préférablement un joueur qui a déjà participer au Brick quand il avait 9-10 ans.  On montre des séquences de ses matchs d'il y a 10-15 ans.  On fait du milage dans les médias avec ça.
     
    Etc.  Vos idées sont aussi bonnes que les miennes...
     
    Voilà !  Qu'en pensez-vous ?  Est-ce que je rêve ?
     
    Ah oui.   On recommence le tout l'année suivante avec THE SHOW.
     
    Et l'année suivante avec U-12 Hockey Québec... et ainsi de suite.
  15. Like
    Mr_Bean got a reaction from LUCIC in Brick 2015   
    Y'a pas 10 000 solutions.  Ça prend une organisation indépendante qui s'occupe du club et qui est dédiée seulement à ça.  Du dépistage de talent à travers les équipes BB-CC durant l'hiver (finale régionale, Coupe Dodge) et à travers le AAA durant l'été précédent (D1).  Ensuite, un camp avec des joueurs invités de toutes les organisations.  Pas juste celles qui connaissent les entraîneurs ou les amis du coach. Ça prend les 80-100 meilleurs joueurs 2005 (ou 2006 pour l'an prochain) du Québec.  De tout le Québec. Tu fais un vrai camp d'entraînement. Pas un camp pour faire de l'argent mais pour que le jeune qui ne sera pas choisi puisse dire qu'il fait partie des 100 meilleurs au Québec. Ça augmente sa confiance même s'il est coupé.  Ensuite, qu'ils puissent se développer en retournant à la maison en sachant ce qu'il lui manque pour atteindre le plateau des 17 meilleurs. (patin, vitesse, vision du jeu, force, grandeur, caractère...)
     
    Tu gardes ensuite 4 lignes, 10 défenseurs, 4 gardiens et tu t'inscris en 2 équipes (6 av,5 def, 2 g.) à un tournoi 2005 D1 top tier important en Ontario.  Tu crées de la chimie entre certains joueurs.  Après le 1er tournoi, tu mélanges les 2 clubs et tu refais un 2e tournoi préparatoire avec ces 2 équipes.  Finalement, tu choisis  les 17 meilleurs parmi ces 2 équipes pour te représenter au Brick.  Les autres deviennent ton équipe de réserve en cas de blessure. Et voilà.  Tu as les 17 meilleurs 2005 (9a,6d,2g) du Québec, qui nous représentent de façon honnête et équitable pour tous.
     
    La partie la plus importante de ça reste les commanditaires.   Tu ne peux pas bien performer sans les meilleurs qui restent ici parce que 6500$ pour une semaine c'est trop cher.   Faisons un calcul simple.  6500$ X 17 joueurs = 110 500$ pour le Brick.   Ajoutez 2 ou 3 tournois préparatoires avant.   Mettons 10 000$ par joueurs, plus les entraîneurs.  On parle d'environ 150 000$ à 200 000$. 
     
    Comment fait-on pour amasser une telle somme ?  
     
    1) On commence par aller voir le Canadiens.  Les équipes qui sont là-bas sont toutes ou presque des équipes "Jr" des vrais équipes.
    Bruins, Jets, Blackhawks, Canucks, Rangers...  On demande au CH de défrayer le coût des chandails (la boutique des Canadiens en est pleine).  Ils peuvent aussi donner un montant et offrir de la visibilité à des entreprises qui voudraient s'associer à l'événement.  Reportage télé - visite de la chambre du CH, centre d'entraînement, heure de glace au Complexe Bell pour camp d'entraînement.  
     
    2) On va voir CCM  qui est une compagnie québécoise avec un siège social à MTL.  On lui demande de fournir l'équipement (Casque, gants, culottes et hockey) pour les jeunes et un montant pour le voyage.
     
    3) On demande  à Hockey Québec de fournir un montant  substantiel, comme il font pour les autres structures U.  Celle-là sera U10.
     
    4) On va voir un transporteur aérien (Air Canada) qui a son siège social à MTL.  On lui demande de fournir le transport de ces 17 jeunes, 3 entraîneurs ainsi que 2 parents en échange d'un logo sur le chandail et de son nom dans tous les reportages.
     
    5) On va voir une banque style BMO ou même Desjardins, qui dépense des sommes astronomiques en publicité annuellement.  BMO avec le soccer par exemple.  On leur demande de financer une partie des dépenses en retour d'un "exposure" intéressant.
     
    6) On ramasse des fonds (collecte, souper-spaghetti, soirée Poker, etc...)
     
    7) Le parent peut débourser le même coût que le AAA d'été, car son jeune ne jouera pas AAA cet été-là.  Il va jouer avec l'équipe Brick 1 ou Brick 2 à la place.  Donc 550$ à 800$ en moyenne.
     
    8  On demande à un joueur des Canadiens de parrainer l'équipe et même de venir derrière le banc lors du tournoi s'il le veut..
    Et avec lui, on fait de la pub là-dessus.  Préférablement un joueur qui a déjà participer au Brick quand il avait 9-10 ans.  On montre des séquences de ses matchs d'il y a 10-15 ans.  On fait du milage dans les médias avec ça.
     
    Etc.  Vos idées sont aussi bonnes que les miennes...
     
    Voilà !  Qu'en pensez-vous ?  Est-ce que je rêve ?
     
    Ah oui.   On recommence le tout l'année suivante avec THE SHOW.
     
    Et l'année suivante avec U-12 Hockey Québec... et ainsi de suite.
  16. Like
    Mr_Bean got a reaction from LUCIC in Brick 2015   
    Y'a pas 10 000 solutions.  Ça prend une organisation indépendante qui s'occupe du club et qui est dédiée seulement à ça.  Du dépistage de talent à travers les équipes BB-CC durant l'hiver (finale régionale, Coupe Dodge) et à travers le AAA durant l'été précédent (D1).  Ensuite, un camp avec des joueurs invités de toutes les organisations.  Pas juste celles qui connaissent les entraîneurs ou les amis du coach. Ça prend les 80-100 meilleurs joueurs 2005 (ou 2006 pour l'an prochain) du Québec.  De tout le Québec. Tu fais un vrai camp d'entraînement. Pas un camp pour faire de l'argent mais pour que le jeune qui ne sera pas choisi puisse dire qu'il fait partie des 100 meilleurs au Québec. Ça augmente sa confiance même s'il est coupé.  Ensuite, qu'ils puissent se développer en retournant à la maison en sachant ce qu'il lui manque pour atteindre le plateau des 17 meilleurs. (patin, vitesse, vision du jeu, force, grandeur, caractère...)
     
    Tu gardes ensuite 4 lignes, 10 défenseurs, 4 gardiens et tu t'inscris en 2 équipes (6 av,5 def, 2 g.) à un tournoi 2005 D1 top tier important en Ontario.  Tu crées de la chimie entre certains joueurs.  Après le 1er tournoi, tu mélanges les 2 clubs et tu refais un 2e tournoi préparatoire avec ces 2 équipes.  Finalement, tu choisis  les 17 meilleurs parmi ces 2 équipes pour te représenter au Brick.  Les autres deviennent ton équipe de réserve en cas de blessure. Et voilà.  Tu as les 17 meilleurs 2005 (9a,6d,2g) du Québec, qui nous représentent de façon honnête et équitable pour tous.
     
    La partie la plus importante de ça reste les commanditaires.   Tu ne peux pas bien performer sans les meilleurs qui restent ici parce que 6500$ pour une semaine c'est trop cher.   Faisons un calcul simple.  6500$ X 17 joueurs = 110 500$ pour le Brick.   Ajoutez 2 ou 3 tournois préparatoires avant.   Mettons 10 000$ par joueurs, plus les entraîneurs.  On parle d'environ 150 000$ à 200 000$. 
     
    Comment fait-on pour amasser une telle somme ?  
     
    1) On commence par aller voir le Canadiens.  Les équipes qui sont là-bas sont toutes ou presque des équipes "Jr" des vrais équipes.
    Bruins, Jets, Blackhawks, Canucks, Rangers...  On demande au CH de défrayer le coût des chandails (la boutique des Canadiens en est pleine).  Ils peuvent aussi donner un montant et offrir de la visibilité à des entreprises qui voudraient s'associer à l'événement.  Reportage télé - visite de la chambre du CH, centre d'entraînement, heure de glace au Complexe Bell pour camp d'entraînement.  
     
    2) On va voir CCM  qui est une compagnie québécoise avec un siège social à MTL.  On lui demande de fournir l'équipement (Casque, gants, culottes et hockey) pour les jeunes et un montant pour le voyage.
     
    3) On demande  à Hockey Québec de fournir un montant  substantiel, comme il font pour les autres structures U.  Celle-là sera U10.
     
    4) On va voir un transporteur aérien (Air Canada) qui a son siège social à MTL.  On lui demande de fournir le transport de ces 17 jeunes, 3 entraîneurs ainsi que 2 parents en échange d'un logo sur le chandail et de son nom dans tous les reportages.
     
    5) On va voir une banque style BMO ou même Desjardins, qui dépense des sommes astronomiques en publicité annuellement.  BMO avec le soccer par exemple.  On leur demande de financer une partie des dépenses en retour d'un "exposure" intéressant.
     
    6) On ramasse des fonds (collecte, souper-spaghetti, soirée Poker, etc...)
     
    7) Le parent peut débourser le même coût que le AAA d'été, car son jeune ne jouera pas AAA cet été-là.  Il va jouer avec l'équipe Brick 1 ou Brick 2 à la place.  Donc 550$ à 800$ en moyenne.
     
    8  On demande à un joueur des Canadiens de parrainer l'équipe et même de venir derrière le banc lors du tournoi s'il le veut..
    Et avec lui, on fait de la pub là-dessus.  Préférablement un joueur qui a déjà participer au Brick quand il avait 9-10 ans.  On montre des séquences de ses matchs d'il y a 10-15 ans.  On fait du milage dans les médias avec ça.
     
    Etc.  Vos idées sont aussi bonnes que les miennes...
     
    Voilà !  Qu'en pensez-vous ?  Est-ce que je rêve ?
     
    Ah oui.   On recommence le tout l'année suivante avec THE SHOW.
     
    Et l'année suivante avec U-12 Hockey Québec... et ainsi de suite.
  17. Like
    Mr_Bean got a reaction from LUCIC in Brick 2015   
    Y'a pas 10 000 solutions.  Ça prend une organisation indépendante qui s'occupe du club et qui est dédiée seulement à ça.  Du dépistage de talent à travers les équipes BB-CC durant l'hiver (finale régionale, Coupe Dodge) et à travers le AAA durant l'été précédent (D1).  Ensuite, un camp avec des joueurs invités de toutes les organisations.  Pas juste celles qui connaissent les entraîneurs ou les amis du coach. Ça prend les 80-100 meilleurs joueurs 2005 (ou 2006 pour l'an prochain) du Québec.  De tout le Québec. Tu fais un vrai camp d'entraînement. Pas un camp pour faire de l'argent mais pour que le jeune qui ne sera pas choisi puisse dire qu'il fait partie des 100 meilleurs au Québec. Ça augmente sa confiance même s'il est coupé.  Ensuite, qu'ils puissent se développer en retournant à la maison en sachant ce qu'il lui manque pour atteindre le plateau des 17 meilleurs. (patin, vitesse, vision du jeu, force, grandeur, caractère...)
     
    Tu gardes ensuite 4 lignes, 10 défenseurs, 4 gardiens et tu t'inscris en 2 équipes (6 av,5 def, 2 g.) à un tournoi 2005 D1 top tier important en Ontario.  Tu crées de la chimie entre certains joueurs.  Après le 1er tournoi, tu mélanges les 2 clubs et tu refais un 2e tournoi préparatoire avec ces 2 équipes.  Finalement, tu choisis  les 17 meilleurs parmi ces 2 équipes pour te représenter au Brick.  Les autres deviennent ton équipe de réserve en cas de blessure. Et voilà.  Tu as les 17 meilleurs 2005 (9a,6d,2g) du Québec, qui nous représentent de façon honnête et équitable pour tous.
     
    La partie la plus importante de ça reste les commanditaires.   Tu ne peux pas bien performer sans les meilleurs qui restent ici parce que 6500$ pour une semaine c'est trop cher.   Faisons un calcul simple.  6500$ X 17 joueurs = 110 500$ pour le Brick.   Ajoutez 2 ou 3 tournois préparatoires avant.   Mettons 10 000$ par joueurs, plus les entraîneurs.  On parle d'environ 150 000$ à 200 000$. 
     
    Comment fait-on pour amasser une telle somme ?  
     
    1) On commence par aller voir le Canadiens.  Les équipes qui sont là-bas sont toutes ou presque des équipes "Jr" des vrais équipes.
    Bruins, Jets, Blackhawks, Canucks, Rangers...  On demande au CH de défrayer le coût des chandails (la boutique des Canadiens en est pleine).  Ils peuvent aussi donner un montant et offrir de la visibilité à des entreprises qui voudraient s'associer à l'événement.  Reportage télé - visite de la chambre du CH, centre d'entraînement, heure de glace au Complexe Bell pour camp d'entraînement.  
     
    2) On va voir CCM  qui est une compagnie québécoise avec un siège social à MTL.  On lui demande de fournir l'équipement (Casque, gants, culottes et hockey) pour les jeunes et un montant pour le voyage.
     
    3) On demande  à Hockey Québec de fournir un montant  substantiel, comme il font pour les autres structures U.  Celle-là sera U10.
     
    4) On va voir un transporteur aérien (Air Canada) qui a son siège social à MTL.  On lui demande de fournir le transport de ces 17 jeunes, 3 entraîneurs ainsi que 2 parents en échange d'un logo sur le chandail et de son nom dans tous les reportages.
     
    5) On va voir une banque style BMO ou même Desjardins, qui dépense des sommes astronomiques en publicité annuellement.  BMO avec le soccer par exemple.  On leur demande de financer une partie des dépenses en retour d'un "exposure" intéressant.
     
    6) On ramasse des fonds (collecte, souper-spaghetti, soirée Poker, etc...)
     
    7) Le parent peut débourser le même coût que le AAA d'été, car son jeune ne jouera pas AAA cet été-là.  Il va jouer avec l'équipe Brick 1 ou Brick 2 à la place.  Donc 550$ à 800$ en moyenne.
     
    8  On demande à un joueur des Canadiens de parrainer l'équipe et même de venir derrière le banc lors du tournoi s'il le veut..
    Et avec lui, on fait de la pub là-dessus.  Préférablement un joueur qui a déjà participer au Brick quand il avait 9-10 ans.  On montre des séquences de ses matchs d'il y a 10-15 ans.  On fait du milage dans les médias avec ça.
     
    Etc.  Vos idées sont aussi bonnes que les miennes...
     
    Voilà !  Qu'en pensez-vous ?  Est-ce que je rêve ?
     
    Ah oui.   On recommence le tout l'année suivante avec THE SHOW.
     
    Et l'année suivante avec U-12 Hockey Québec... et ainsi de suite.
  18. Like
    Mr_Bean got a reaction from LUCIC in Brick 2015   
    Y'a pas 10 000 solutions.  Ça prend une organisation indépendante qui s'occupe du club et qui est dédiée seulement à ça.  Du dépistage de talent à travers les équipes BB-CC durant l'hiver (finale régionale, Coupe Dodge) et à travers le AAA durant l'été précédent (D1).  Ensuite, un camp avec des joueurs invités de toutes les organisations.  Pas juste celles qui connaissent les entraîneurs ou les amis du coach. Ça prend les 80-100 meilleurs joueurs 2005 (ou 2006 pour l'an prochain) du Québec.  De tout le Québec. Tu fais un vrai camp d'entraînement. Pas un camp pour faire de l'argent mais pour que le jeune qui ne sera pas choisi puisse dire qu'il fait partie des 100 meilleurs au Québec. Ça augmente sa confiance même s'il est coupé.  Ensuite, qu'ils puissent se développer en retournant à la maison en sachant ce qu'il lui manque pour atteindre le plateau des 17 meilleurs. (patin, vitesse, vision du jeu, force, grandeur, caractère...)
     
    Tu gardes ensuite 4 lignes, 10 défenseurs, 4 gardiens et tu t'inscris en 2 équipes (6 av,5 def, 2 g.) à un tournoi 2005 D1 top tier important en Ontario.  Tu crées de la chimie entre certains joueurs.  Après le 1er tournoi, tu mélanges les 2 clubs et tu refais un 2e tournoi préparatoire avec ces 2 équipes.  Finalement, tu choisis  les 17 meilleurs parmi ces 2 équipes pour te représenter au Brick.  Les autres deviennent ton équipe de réserve en cas de blessure. Et voilà.  Tu as les 17 meilleurs 2005 (9a,6d,2g) du Québec, qui nous représentent de façon honnête et équitable pour tous.
     
    La partie la plus importante de ça reste les commanditaires.   Tu ne peux pas bien performer sans les meilleurs qui restent ici parce que 6500$ pour une semaine c'est trop cher.   Faisons un calcul simple.  6500$ X 17 joueurs = 110 500$ pour le Brick.   Ajoutez 2 ou 3 tournois préparatoires avant.   Mettons 10 000$ par joueurs, plus les entraîneurs.  On parle d'environ 150 000$ à 200 000$. 
     
    Comment fait-on pour amasser une telle somme ?  
     
    1) On commence par aller voir le Canadiens.  Les équipes qui sont là-bas sont toutes ou presque des équipes "Jr" des vrais équipes.
    Bruins, Jets, Blackhawks, Canucks, Rangers...  On demande au CH de défrayer le coût des chandails (la boutique des Canadiens en est pleine).  Ils peuvent aussi donner un montant et offrir de la visibilité à des entreprises qui voudraient s'associer à l'événement.  Reportage télé - visite de la chambre du CH, centre d'entraînement, heure de glace au Complexe Bell pour camp d'entraînement.  
     
    2) On va voir CCM  qui est une compagnie québécoise avec un siège social à MTL.  On lui demande de fournir l'équipement (Casque, gants, culottes et hockey) pour les jeunes et un montant pour le voyage.
     
    3) On demande  à Hockey Québec de fournir un montant  substantiel, comme il font pour les autres structures U.  Celle-là sera U10.
     
    4) On va voir un transporteur aérien (Air Canada) qui a son siège social à MTL.  On lui demande de fournir le transport de ces 17 jeunes, 3 entraîneurs ainsi que 2 parents en échange d'un logo sur le chandail et de son nom dans tous les reportages.
     
    5) On va voir une banque style BMO ou même Desjardins, qui dépense des sommes astronomiques en publicité annuellement.  BMO avec le soccer par exemple.  On leur demande de financer une partie des dépenses en retour d'un "exposure" intéressant.
     
    6) On ramasse des fonds (collecte, souper-spaghetti, soirée Poker, etc...)
     
    7) Le parent peut débourser le même coût que le AAA d'été, car son jeune ne jouera pas AAA cet été-là.  Il va jouer avec l'équipe Brick 1 ou Brick 2 à la place.  Donc 550$ à 800$ en moyenne.
     
    8  On demande à un joueur des Canadiens de parrainer l'équipe et même de venir derrière le banc lors du tournoi s'il le veut..
    Et avec lui, on fait de la pub là-dessus.  Préférablement un joueur qui a déjà participer au Brick quand il avait 9-10 ans.  On montre des séquences de ses matchs d'il y a 10-15 ans.  On fait du milage dans les médias avec ça.
     
    Etc.  Vos idées sont aussi bonnes que les miennes...
     
    Voilà !  Qu'en pensez-vous ?  Est-ce que je rêve ?
     
    Ah oui.   On recommence le tout l'année suivante avec THE SHOW.
     
    Et l'année suivante avec U-12 Hockey Québec... et ainsi de suite.
  19. Like
    Mr_Bean reacted to LUCIC in Brick 2015   
    COACH 77....
     
    That this why this organization is not suitable for this tourney....they have no time to spend on our Qc Kids, give it to some organization who's willing take it to the next level!!!!!
     
    TOB play all spring long and they start their tryouts in Oct.and finalize there roster by Jan. and their first  tourney starts April 30th.....same with PRO HOCKEY!
     
    NO WAY THAT TEAM QC CAN COMPETE WITH THAT.....
     
    And yes they've lost games by 1 or 2 goals but the team still lost!
  20. Like
    Mr_Bean got a reaction from Packers77 in Hockey Montréal   
    Mon point n'est pas de ne pas avoir assez de joueurs pour faire 4 équipes. Je suis d'accord avec toi. Avec ce bassin, tu peux former 4 équipes.  Mon point est qu'il ne devrait pas y avoir 2 équipes de BB dans une région.  Prends le tableau pour l'Atome.  Si tu as 180 joueurs, c'est 1 BB et 2 CC.  Par contre à 181, c'est 2 BB et 1 CC.  Elle est là l'erreur.  La pyramide est inversée.  Pour un joueur de plus au total, 16 joueurs vont jouer BB au lieu de CC.  Ils deviennent donc des BB par défaut.   C'est là que ça devient dilué.  Ton top niveau doit rester ton top niveau.  Peu importe combien de joueurs suivent ces tops niveaux.  À la limite, ajoute un 3e CC si tu as le bassin pour.  Mais l'élite reste avec l'élite.  Il est là mon point.  Les meilleurs 17 par région qui affrontent les meilleurs 17 des autres régions. 
  21. Like
    Mr_Bean got a reaction from le_coach_77 in Hockey Montréal   
    En quoi le nombre d'inscription est garant des habiletés des joueurs ? Oui théoriquement le bassin plus grand favorise un potentiel plus grand mais le talent n'a pas de lien avec le nombre d'inscription.  C'est pourquoi, au lieu de doubler le nombre d'équipe pour un bassin donné, on devrait regrouper les petites villes qui n'ont pas un bassin assez grand pour faire une équipe à la place.   Certaines régions commencent à comprendre. On retrouve plusieurs exemples sur le forum.  Marieville et Chambly qui reviennent ensembles (Forts) , St-Lambert qui s'en va avec Longueuil (Sieurs), Montréal qui réduit son nombre d'équipe (2 dans l'est et 2 dans l'ouest).  Voilà la solution.  Moins d'équipe.  Les meilleurs contre les meilleurs et la majorité devrait jouer dans la catégorie du milieu. 
     
    Prenons un exemple théorique. Le boom familial d'une région (comme Candiac ou Suroit)  permet l'arrivée de plusieurs nouveaux joueurs d'âge Atome ou Pee-Wee. Tant mieux, le bassin augmente.  Toutefois si cela  faisait passer le nombre d'inscription au-dessus du seuil pour n'avoir qu'une seule équipe. Quel serait le résultat  ?  HQ obligerait donc la ville à faire 2 BB et 2 CC.   Est-ce que les joueurs sont devenus meilleurs parce qu'il y a plus d'inscriptions ?   Ces nouveaux joueurs joueront pour la plupart dans le C, car ils commencent.  Quel est le lien avec le BB ? C'est là qu'il y a vraiment un non sens.  C'est une équipe de plus dans le C qu'il faudrait ajouter. Pas dans le haut de la pyramide ?   Logique non ?
     
    Aucune ville ne devrait avoir 2 équipes dans la catégorie la plus élevée.  Les 17 meilleurs et that's it !  Si votre ville est trop faible pour faire une équipe et bien regroupez-vous et développez vos jeunes !!!
  22. Like
    Mr_Bean got a reaction from le_coach_77 in Hockey Montréal   
    En quoi le nombre d'inscription est garant des habiletés des joueurs ? Oui théoriquement le bassin plus grand favorise un potentiel plus grand mais le talent n'a pas de lien avec le nombre d'inscription.  C'est pourquoi, au lieu de doubler le nombre d'équipe pour un bassin donné, on devrait regrouper les petites villes qui n'ont pas un bassin assez grand pour faire une équipe à la place.   Certaines régions commencent à comprendre. On retrouve plusieurs exemples sur le forum.  Marieville et Chambly qui reviennent ensembles (Forts) , St-Lambert qui s'en va avec Longueuil (Sieurs), Montréal qui réduit son nombre d'équipe (2 dans l'est et 2 dans l'ouest).  Voilà la solution.  Moins d'équipe.  Les meilleurs contre les meilleurs et la majorité devrait jouer dans la catégorie du milieu. 
     
    Prenons un exemple théorique. Le boom familial d'une région (comme Candiac ou Suroit)  permet l'arrivée de plusieurs nouveaux joueurs d'âge Atome ou Pee-Wee. Tant mieux, le bassin augmente.  Toutefois si cela  faisait passer le nombre d'inscription au-dessus du seuil pour n'avoir qu'une seule équipe. Quel serait le résultat  ?  HQ obligerait donc la ville à faire 2 BB et 2 CC.   Est-ce que les joueurs sont devenus meilleurs parce qu'il y a plus d'inscriptions ?   Ces nouveaux joueurs joueront pour la plupart dans le C, car ils commencent.  Quel est le lien avec le BB ? C'est là qu'il y a vraiment un non sens.  C'est une équipe de plus dans le C qu'il faudrait ajouter. Pas dans le haut de la pyramide ?   Logique non ?
     
    Aucune ville ne devrait avoir 2 équipes dans la catégorie la plus élevée.  Les 17 meilleurs et that's it !  Si votre ville est trop faible pour faire une équipe et bien regroupez-vous et développez vos jeunes !!!
  23. Like
    Mr_Bean reacted to Hockey Freak in de 2007D1 a 2008D1 ???   
    Ça me fait un peu rire de parler de "développement" comme d'un point d'arrivée à un si jeune âge (7 ans) en mettant l'emphase sur l'entraîneur.
     
    À mon avis, avant 8 ans, le principal acteur dans le développement du joueur demeure le parent.  Nul besoin d'être un professionnel du coaching mais un parent qui dispose d'une simple base technique et tactique.
     
    Priorité #1:  Travailler les habiletés (patin, maniement, lancer) en maximisant l'intérêt du jeune et en tirant profit de toutes les occasions d'aller sur la glace.  L'hiver, le jeune veut aller à la patinoire extérieure?  Allons-y le plus souvent possible même s'il fait -20 degrés.  Au pire, on prend des pauses plus fréquentes.  Le point principal est la technique de patinage et on doit se concentrer sur 2 choses:  Bonne poussée (pleine extension de la jambe) et recouvrement complet (ramener son patin).  Il faut laisser le kid jouer, pas le reprendre à toutes les 2 secondes mais faire quelques ajustements ici et là.  L'agileté est aussi très importante et peut aussi se travailler durant les mois où il n'y a pas de neige:  une paire de patins à roues alignées pour jouer dans la rue fait des merveilles à ce niveau.
     
    Priorité #2:  Développer le hockey sense en allant voir des matchs à l'aréna.  Pas le match avant le sien où il n'est pas attentif parce qu'il est trop fébrile de jouer bientôt.  Il y a un tournoi près de chez vous d'un calibre plus élevé (pee-wee/bantam), c'est bien d'aller s'asseoir et de regarder ce que font les joueurs (positionnement, prise d'informations, changements, possession de rondelle, repli défensif, support au porteur, les 4 rôles).  Le Pee-Wee est le meilleur calibre parce que le jeu se déroule à une vitesse un peu moins rapide mais l'exécution et le collectif sont quand même très développés dans le AA/AAA.  Plus il verra des matchs de plus haut niveau, plus il comprendra que le hockey n'a rien à voir avec ce qui se passe dans le novice où un seul joueur peut faire gagner son équipe parce qu'il compte 3-4-5 buts par match.
     
    Priorité #3:  Personne ne peut gagner un match à lui seul.  Ne jamais mettre l'emphase sur le nombre de buts comptés car plusieurs jeunes talentueux mal entourés ont une vision erronnée du hockey.  On en vient à en faire des tricheurs qui ne jouent que pour compter des buts.  À partir de l'Atome BB, ils deviennent de moins en moins efficaces et se découragent.  Souvent, le parent en remet une couche en le couvrant de reproches alors qu'il est lui-même dans le champ.  Ils ne peuvent plus déjouer en entrant dans la zone à 1 vs 1, ils ne peuvent plus s'en remettre à leur lancer pour compter chaque fois qu'ils sont dans l'enclave, la rondelle ne se rend plus à eux lorsqu'ils attendent entre la ligne bleue et la ligne rouge alors que leurs coéquipiers se battent en zone défensive.
     
    Si un parent est capable de faire ça avec son jeune et que celui-ci a un minimum de talent, il sera pris en charge par un coach compétent le temps venu qui pourra parfaire son développement et faire de lui un joueur de hockey respectable.
     
     
    C'est mon humble avis sur le sujet.
  24. Like
    Mr_Bean reacted to carey price in Payer le coach pour que son gars joue plus   
    Je vais vous amener une autre experience un autre son de cloche ce printemps a Toronto tout les tops joueurs jouaient pour une equipe y compris mon fils un "dream team" résultat 1 victoire 4 défaites 
    La raison tous jouaient INDIVIDUEL et montaient la rondelle d'un bout a l'autre pour aller mourir dans le coin quand il se fessaient pas  enlever la rondelle a vouloir tout faire eux meme on aurait dit un concour de coq 3 des joueur était de L'Ouest Canadien qui ont sortie au repechage de la WHL la semaine suivante en premiere ronde 4eme 10eme et 20eme 
    C'était du showroom individuel ils ont oublier le plus important que le hockey est un sport d'équipe
  25. Like
    Mr_Bean reacted to Président in Véléno aurait fait sa demande.   
    http://blogues.radio-canada.ca/bloguesportif/2015/06/05/joseph-veleno-letiquette-de-joueur-exceptionnel-est-elle-un-cadeau-empoisonne/
×