Jump to content
petitvite

Pour en finir avec le copinage

Recommended Posts

J'ai toujours aimé leur approche à Ste-Julie !  La ville du bonheur !

 

 

Premières évaluation:  On se concentre sur la technique : le patin, le maniement de la rondelle, les situations de un contre un. Ça nous permet de séparer le simple du double lettre

 

 

http://plus.lapresse.ca/screens/934724c1-f732-4702-940c-b0164883f5f7%7C_0.html

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surprenant mais c'est selon moi la solution.

 

Il faudrait surtout que cette philosophie se rende jusqu'au Bantam AAA et au Midget AAA et même la LHJMQ car c'est la que les plus gros dommages causés par le copinage se font.

 

C'est le problème majeur à régler au Québec avant les programmes de développement et tous ce qui les entourent.

 

Je suis vraiment impressionné par Ste Julie en espérant que le successeur de Président continue dans cette voie qui doit être adopté par tous.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai toujours aimé leur approche à Ste-Julie !  La ville du bonheur !

 

 

Premières évaluation:  On se concentre sur la technique : le patin, le maniement de la rondelle, les situations de un contre un. Ça nous permet de séparer le simple du double lettre

 

 

 

Pas fou comme idée. 

D'autres associations semblent plutôt se concentrer sur la capacité du jeune à rechercher les espaces libres.  Ils invitent un nombre astronomique de jeunes au camp qui finissent lors des parcours par s'agglomérer (gros tabarouette de motton quand ce n'est pas l'empilade) sur la glace lorsque l'un d'eux cafouille . De cette agglomération, si l'un des jeunes feint une blessure et se dirige pour être seul sur le banc des joueurs, il doit probablement marquer des points à ce chapitre  :P :P :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'autres villes ont fait le même choix...c'est une bonne idée. Les autres sports sont comme ça...au patin c'est pas ta mère qui juge si tu as fait un beau "spin" c'est un juge accrédité que tes parents ne connaissent même pas.

 

Pour ma part je ne vais même pas à l'aréna durant les sélections...je coach son "mental" lol dans la cuisine after that the rest is up to him!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un certain M. Dallaire de Hockey Québec (Directeur de la Régie) m'a répondu récemment (il y a quelques jours) en rapport avec la façon dont les evaluations sont effectuées dans les AMH (et au niveau AAA/AA) pour les choix des joueurs par les entraineurs:

 

'Vous savez monsieur, les coachs sont des bénévoles. Nous leur donnons le 'privilège' de choisir les joueurs qui vont composer leur équipe.'

 

Et de rétorquer:'...ainsi que le choix des parents avec qui ils vont vouloir traiter durant la saison!!!!!'

 

Alors avant que la façon de faire change 'en bas' (dans les AMH), il faudra que ça change 'en haut' dans la direction.

 

Il sera toujours de mise que le fils du chum du chum du chum du chum aura toujours une longueur d'avance sur celui qui n'a aucun lien personnel avec un membre décisionnel de l'équipe ou de l'organisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mais comment est-ce que ça pourrait être différent? La composition d'une équipe va toujours faire des contents et des mécontents... peu importe le système que tu vas utiliser. J'ai de la misère à voir comment on peut arriver avec un résultat super différent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un certain M. Dallaire de Hockey Québec (Directeur de la Régie) m'a répondu récemment (il y a quelques jours) en rapport avec la façon dont les evaluations sont effectuées dans les AMH (et au niveau AAA/AA) pour les choix des joueurs par les entraineurs:

 

'Vous savez monsieur, les coachs sont des bénévoles. Nous leur donnons le 'privilège' de choisir les joueurs qui vont composer leur équipe.'

 

Et de rétorquer:'...ainsi que le choix des parents avec qui ils vont vouloir traiter durant la saison!!!!!'

 

Alors avant que la façon de faire change 'en bas' (dans les AMH), il faudra que ça change 'en haut' dans la direction.

 

Il sera toujours de mise que le fils du chum du chum du chum du chum aura toujours une longueur d'avance sur celui qui n'a aucun lien personnel avec un membre décisionnel de l'équipe ou de l'organisation.

Je me suis fais dire ça l'an passé moi aussi, mias je ne me souvient plus du monsieur!

 

Super belle méthode de développement de joueurs!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Avez-vous déjà remarqué que ceux qui chiale le plus c'est pas les parents des enfants pris en premier.

Il doit certainement y avoir des exceptions, mais quand t'es rendus à te frustré que ton enfant n'a pas été choisi parce qu'un tel connait un tel.... Il a peut-être tout simplement pas d'affaire là....

 

On la vue encore en ce début de saison, des parents se donnant l'excuses qu'un tel est encore là parce qu'il connait du monde. Ben tsé quoi parent, t'as pas mis le doigt sur le bobo encore. Surtout quand t'es dans la première coupure, c'est une excuse assez merdique pour expliquer la défaite de TON rêve. Mets tes efforts sur ce que tu peux changer.

 

Pépé

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans un camp de selection, il y a les joueurs qui se rendent indispensables et ceux qui deviennent interchangeables.

 

En bref,  les 5-6 meilleurs attaquants et les 4 meilleurs défenseurs dans une équipe de 15 joueurs font partie de la catégorie des INDISPENSABLES .  Ces joueurs sont des "no brainer" et sont rarement pour ne pas dire jamais retranchés. 

 

Les 3 derniers attaquants et les 2 derniers défenseurs font partie de la catégorie des INTERCHANGEABLES.  L'écart du niveau de jeu de ces joueurs comparativement aux meilleurs de la catégorie inférieure est souvent relativement faible.  Pour ces joueurs, tous les facteurs externes entrent en jeu dans l'évaluation et plus particulièrement l'attitude/comportement du joueur et du parent.

 

Est-ce injuste?  NON   C'est juste humain.  À talent plus ou moins equivalent, tu choisis un joueur qui va contribuer positivement à l'équipe.  Je n'ai jamais vu le meilleur joueur d'une catégorie donnée être retranché parce que papa a des bibittes dans la boîte à poux!! Quand le jeune est dans les 3 derniers attaquants et les 2 derniers défenseurs, c'est plus que possible.

 

Le potentiel de développement ne se limite pas toujours à ce que le jeune démontre sur la glace.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je ne fais que rapporter ce que j'ai entendu.

Vous avez tous raison, il n'y a aucun système infaillible et il y aura toujours des mécontents quelque soit le système et les politique établies. Il y a aura toujours des chanceux et des malchanceux.

Alors après s'en être rendu compte, il faut faire avec et faire en notre possible que le système en place puisse nous favoriser un moment donné.

 

Et j'aime bien la façon don't PÉPÉ a conclu son post: 'Mettre les efforts sur ce que tu peux changer..

 

Mais il est aussi permis d'évacuer sa frustration (de façon raisonnable) quand tu y mets les efforts et que rien n'aboutit malgré tout.

 

Oui c'est permis.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×